Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 11:36

En cette date d’anniversaire du débarquement, je vais vous parler d’une autre date le 9 septembre 1944 : la libération de Châtillon sur Seine…..

Mon arrière-grand-père Brisbarre Georges (né le 23 mars 1891 à LaChaume 21- décédé le 26 juin 1961 à Nîmes 30 – militaire de 1909 à 1945) était présent ce jour là...

Ci-dessous un courrier du Commandant Brisbarre décrivant les événements de cette période……

« FFI, 27° Reg de Réserve, 5° Btn – 16° Cie ------ Fiche de Renseignement

Fait partie de la résistance depuis 1943 et ai organisé un service de renseignements dans beaucoup de villages environnant ma résidence.

Je me suis trouvé isolé complètement pendant la période pendant laquelle mon agent de liaison fut incarcéré ayant été arrêté.

Le 6 juin 1944 au moment du débarquement en Normandie, je me suis découvert publiquement et ai rejoint le rassemblement qui se faisait à la maison forestière du Coude (Forêt domaniale de LaChaume) ou se sont trouvés tant groupes anciens que nouveaux : Robert le Dur, Roger l’Homme, Recey sur Ource, Montigny sur Ource…

Quelques jours après la plupart de ceux arrivés étaient renvoyés chez eux, tandis que les coprs francs étaient seulement conservés et dispersés.

Tandis que le Lieutenant Vel prenait contact avec les FFI de l’Aube, j’essayais de prendre contact avec d’autres éléments de la Côte d’Or et me rendait à Aignay le Duc pour voir Monsieur Armatte.

A ce moment là ma situation était assez épineuse. M’étant dévoilé publiquement, j’étais à la merci d’une dénonciation, tandis que d’un autre côté je n’appartenais pas à un groupe régulièrement formé, ce qui m’obligea tout en continuant de m’occuper de la région où j’étais de tenir le maquis.

Enfin, mon agent de liaison libéré, je reprenais contact avec lui et je rejoignais pour le commander un groupe situé au nord du département, groupe Pothière, devenu par la suite groupe Tabou.

J’ai appris qu’un premier groupe dans la région avait été décimé dans une ferme par les allemands, et que par suite de la carence d’un organisateur, nommé Ramelet, ce groupe venait seulement d’être reformé avec de nouveaux éléments.

Je trouvai ce groupe à la ferme Vauvrac au milieu des bois ; je l’organisai militairement et l’amenai à la ferme Duhamel en même temps que je donnai des conseils à l’organisateur civil pour avoir des agents de renseignements dans tous les villages environnants.


Je n’ai ou par la suite qu’à me louer de cette organisation de renseignements car j’arrivai à connaître, dans la mesure possible, tout ce qui se passait depuis Montbard jusqu’à Chaumont, envoyaient tous les renseignements qui me parvenaient aux FFI de l’Aube, avec lesquelles j’avais organisé une liaison permanente, de nuit comme de jour, téléphonique par la gare Pethières . J’ai su par la suite confirmation que tous les renseignements envoyés par moi étaient parvenus au Grand Etat Major américain.

Etant donné la création relativement récente de ce groupe, je n’ai eu peu d’occasions d’opérer contre les allemands parce que leur circulation dans la région se faisait assez rare ; néanmoins nous avons eu à notre actif 5 allemands tués et un prisonnier, sans aucune perte par nous.

Ayant pu obtenir des FFI de l’Aube quelques effets et deux fusils mitrailleurs (car l’armement du groupe était précaire), je me disposais à opérer énergiquement contre les allemands quand les événements se sont précipités.

J’ai été avisé par les FFI de l’Aube que les américains descendaient sur Chatillon sur Seine, de prendre liaison avec eux.

Dans le Nord du département de la Côte d’Or qui ait pris contact avec les américains et je discutai avec le lieutenant commandant la section d’éclaireurs de chars, le soir même des conditions tactiques de la prise de Chatillon sur Seine.

Chatillon sur Seine fut libéré le 9 septembre 1944.

Ma nomination au grade de commandant fut faite par le colonel Claude Monot, le 9 septembre 1944. J’étais capitaine depuis septembre 1930.

Dijon, le 11 octobre 1944

Le COMMANDANT,… »

Le 9 septembre 1944 en Vidéo dans France Libre Actualités Châtillon Sur Seine

https://www.youtube.com/watch?v=ZidMCtQnFKg

Le Colonel Monot :

En août et septembre 1944, le Colonel Claude MONOT, âgé de 27 ans, commandait les FFI pour la région D (Bourgogne-Franche Comté), établit son PC à AIGNAY-LE-DUC (21). Après la libération de la région, il s'engagea pour continuer le combat.

Le 2 avril 1945, il fut tué à GRABEN en Allemagne.
Une plaque, rappelant ces faits, est apposée au mur de la mairie d'Aignay le duc.

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 08:35

Étrange découverte d’un cadavre à la Maléne en Lozère en 1847

Ci-dessous un acte de décè de Jean Antoine Flavier, le 21 février 1847….

************

« L’an mil huit cent quarante sept le vingt un février à six heures du soir par Devant nous Isidore arnal adjoint au maire remplissant les fonctions d’officier de l’etat civil de la commune de la Malène canton de saint Eminie département de la Lozère sont comparu jean Cartairande agé de trente un ans cultivateur, jean baptiste Monginoux agé de cinquante ans sans profession, pierre jean Fesandier agé de vingt huit ans journalier, pierre jean fages agé de trente quatre ans cultivateur et jean marie Chazolle agé de vingt sept ans garde-champêtre et forestier de la commune de de la Malène, tous domicilié au lieu et commune de la Malène,

Lesquels nous ont déclaré qu’à l’instant même ou venant de découvrir un cadavre dans le tarn au lieu apelé le pont de la barque, tout proche le moulin de jean françois monginoux de la Malène,

Etant rendu sur les lieu ou était le décédé, les témoins déclarants dit le reconnaitre et qui était jean antoine Flavie ragé de quarante cinq ans cultivateur du lieu d’auterives commune de saint Chely du Tarn canton de saint Eminie département de la Lozère, marié à marianne Causse agée de vingt ans, sans profession, domiciliée dans la maison de mon mari et…..avec le fils du défunt antoine Flavier et de angelique….domiciliés au même lieu.

Jean antoine avait disparu du pays…le trois janvier dernier….

Signé : Monginoux, Carteraide, Fesandie, Chazotte, Fages et Aranal Adjoint»

****************

Challenge de A à Z de juin 2014

E comme Etrange

....

Repost 0
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 13:20
D comme Déchelotte

DECHELOTTE Marie Louise dit Léonie, est née le 24 novembre 1866 à Voulaines les Templiers en Côte d’Or (voir AD21/2 717ART8P242 VOULAINES COTE D'OR), elle est décédée entre 1926 et 1931 à l'âge de 59 ans au moins. Elle est la fille légitime de DECHELOTTE Jean Baptiste (1831-1874) et de COUTURIER Marie (1836-> 1884).

Elle se marie le 19 octobre 1884 à Voulaines les Templiers - Côte d'Or à Noirot Lucien.

Ils ont eu un enfant NOIROT Marcel Emile

D comme Déchelotte

NOIROT Lucien-Eugène, Manouvrier, est né le 26 septembre 1855 à Voulaines les Templiers 21, est décédé après 1936 à l'âge de 80 ans au moins. Il est le fils légitime de NOIROT Antoine Pierre Paul (1823-1898) et de CHEVALLOT Jeanne-Léonine (1823-1883).

En 1886, Eugène a 30 ans, il est manouvrier et demeure à La Route du Village à Voulaines les Templiers 21 avec sa femme Marie Louise dit Léonie, âgée de 19 ans et Paul Noirot âgé de 63 ans son père.

En 1896et en 1906, Eugène est Bûcheron et demeure à la même adresse avec sa femme, Marcel 7 ans et Paul Noirot âgé de 72 ans.

En 1921, il demeure au 40 rue de la Route à Voulaines les Templiers 21, il est bûcheron chez Febre et son épouse Léonie.

En 1936, Il demeure avec son fils Marcel et Hermine Hutinel à la Route Départementale à Leuglay 21.

Le père de Léonie est DECHELOTTE Jean Baptiste, Bûcheron, est né le 1er mars 1831 à Essoires 21 , est décédé le 26 mai 1874 à l'âge de 43 ans à Chamesson 21 . Il est le fils légitime de DECHELOTTE Jean Baptiste (1804-1866) et de LAILLET Elisabeth (°1803).

Il se s’unit à Couturier Marie le14 juin 1859 à Essoires 21.

COUTURIER Marie est née le 8 septembre 1836 à Essoires 21 , est décédée après 1884 à l'âge de 47 ans au moins. Elle est la fille légitime de COUTURIER François (°1801) et de GULLIOT Anne.

Ils ont eu trois enfants :

• DECHELOTTE Paul Emile, né le 26 avril 1861 à Voulaines les Templiers 21. Il s'unit avec LEGRAND Rosalie Louise le 21 août 1903.

• DECHELOTTE Eugene, né en 1863 en Côte d'Or,

• DECHELOTTE Marie Louise.

Le père de Jean-Baptiste est DECHELOTTE Jean Baptiste, Bûcheron Cultivateur, est né le 16 avril 1804 à Minot 21, est décédé le 21 novembre 1866 à l'âge de 62 ans à Essoires 21. Il est le fils légitime de DECHELOTTE Nicolas (°1755) et de HANNEQUIN Marie.

Il s’unit le 2 février 1829 à Montmoyen 21 avec Elisabeth Laillet.

LAILLET Elisabeth est née le 13 octobre 1803 à Montmoyen 21. Elle est la fille légitime de LAILLET François et de LEJEUNE Claudine.

Les enfants de Jean et Elisabeth sont :

• DECHELOTTE Jean Baptiste,

• DECHELOTTE Jean, né le 9 décembre 1834 à Essoires 21. Il s'unit avec SALOMON Marie Marguerite Augustine le 19 avril 1858. Il a 7 enfants : Emile, Flavie, Julie, Berthe, Jean, Blanche et Nicolas.

Le père de Jean-Baptiste est DECHELOTTE Nicolas est né le 9 mai 1755 à Buxerolles 21, il est le fils légitime de DECHELOTTE Antoine et de FLORIEL (FLEURIET) Agathe.

Il s’unit avec HANNEQUIN Marie le 11 novembre 1793 à Lucey 21.

Les enfants de Nicolas et Marie sont :

• DECHELOTTE François, né en 1800

• DECHELOTTE Nicolas, né en 1801

• DECHELOTTE Jean Baptiste.

Le père de Nicolas est DECHELOTTE Antoine, Greffier en la Justice de Chambain en Côte d’Or. Il est le fils légitime de DECHELOTTE Sébastien et d'AMYOT Jeanne.

Il s’unit avec Floriel Agathe le 11 juin 1743 à Buxerolles 21. Elle est la fille légitime de FLORIEL (FLEURIET) François et de CLEMENT Françoise.

Ils ont eu quatre enfants :

• DECHELOTTE François, né le 3 avril 1744 à Buxerolles 21

• DECHELOTTE Françoise, née le 14 octobre 1747 à Buxerolles 21

• DECHELOTTE Roch, né le 13 mai 1751 à Buxerolles 21

• DECHELOTTE Nicolas.

Le père d’Antoine est DECHELOTTE Sébastien, Laboureur à Chambain 21. Il est le fils légitime de DECHELOTTE François (†1683) et de SIMONOT Barbe. Il s’unit avec AMYOT Jeanne le 15 juillet 1698.

Les enfants de Sébastien et Jeanne sont :

• DECHELOTTE Agathe, née le 6 juillet 1699 à Buxerolles 21 Elle s'unit avec CLEMENT Jean. Elle a un enfant : Marie.

• DECHELOTTE Antoine,

• DECHELOTTE Nicolas. Il s'unit avec GIRARDOT Marie le 13 juin 1743.

Le père de Sébastien est DECHELOTTE François, Forgeron à Chambain 21. Il est décédé le 12 avril 1683 à Buxerolles 21. Il s’unit avec SIMONOT Barbe.

Ils ont eu quatre enfants :

• DECHELOTTE Nicolas, né le 14 février 1679 à Buxerolles 21, décédé le 7 juin 1735 à Buxerolles 21

• DECHELOTTE Sebastien, qui précède.

• DECHELOTTE Jean. Il s'unit avec ROUSELET Reine le 21 avril 1693.

• DECHELOTTE Nicolas. Il s'unit avec MORTIER Marthe le 23 septembre 1698.

.....

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 09:08

Voici ci-dessous les cartes postales envoyées à Pignat Marie-Louise mon arrière-grand-mère de mon arrière-grand-père Brisbarre George, l’année de leur première année de mariage.

Un petit récapitulatif, Georges rencontre Marie-Louise à l’hôpital d’Aubenas, elle était infirmière et lui, il était en convalescence, il est militaire de carrière et il a été blessé lors de la bataille de Salomique en janvier 1917.

Ils se marient quatre mois plus tard le 10 mai 1917 à Aubenas Ardèche.

Il se rétabli de ses blessures, il repart en octobre de la même année dans les colonies laissant son épouse à Aubenas.

Ci-dessous quelques cartes postales entre le 06 octobre et le 12 novembre 1917, parmi tant d'autres envoyés à mon arrière-grand-mère.....

Challenge Généalogie de A à Z de Juin 2014........

C comme Cartes postales de 1917

..

C comme Cartes postales de 1917

...

C comme Cartes postales de 1917

...

C comme Cartes postales de 1917

...

C comme Cartes postales de 1917

...

Repost 0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 18:35
B comme Brunel

Ma grand-mère BRUNEL Henriette Paulette Victoria est née le 13 décembre 1921 à Aulas - Gard, est décédée le 24 août 1964 à l'âge de 42 ans d’un accident sur la route à Bagnols sur Céze (Gard). Elle est la fille légitime de BRUNEL Marius Odilon (1883-1933)et de FAIZANDIER Maria Louise Camillia (1889-1971).

B comme Brunel

Elle se marie le 31 juillet 1944 à Nîmes – Gard à Jean-Joseph VIDAL. Ils ont un enfant. Elle est veuve un an et deux mois plus tard.

En 1946, elle est veuve et domiciliée au 13 quai de le Fontaine avec son fils et sa profession est Concierge chez Salomon.

Pendant plusieurs années, elle est femme de ménage et après aide-soignante.

Elle rencontre au début des années 50, CHABERT Eugène, né le 4 sept 1932 à Saint Martin d’Hère en Isère et décédé le même jour d’Henriette le 24 août 1964 à Bagnols sur Cèze 30. Ils ont eu quatre enfants.

En 1964, ils sont domiciliés au Mas du Lauricet à Albaron (près de St Gilles et d'Arles).

B comme Brunel

Son père est BRUNEL Marius Odilon, maçon, est né le 03 janvier 1883 à Saint-Pierre-des-Tripiers au lieu des Truels (voir AD / 4E176ART8 ST PIERRE DES TRIPIERS LOZERE) en Lozère, est décédé le 2 mai 1933 à l'âge de 50 ans à Aulas - Gard. Il est le fils légitime de BRUNEL Justin (1852-1921) et de POUJOL Germaine Josephine (1859-1943).

Il demeure à Aulas (30) avant janvier 1913, et après nov 1913 au Vigan (30) et ensuite à Aulas Gard entre 1920 à 1933.

Il a été emprisonné (date environ entre 1925 et 1933) pour détournement de mineurs. La jeune fille a eu une enfant qui n’a survécu…….

B comme Brunel

Il épouse le 19 janvier 1913 à La Maléne en Lozère FAIZANDIER Maria Louise Camillia. Elle est née le 30 décembre 1889 à La Maléne Lozère (voir AD/4E088ART9P50 LA MALENE LOZERE), elle est décédée le 12 février 1971 à l'âge de 81 ans à Nîmes - Gard . Elle est la fille légitime de FAIZANDIER Jean-Baptiste Augustin (1858-> 1913)et de FAGES Marie Rosalie (1868-~ 1943). En 1971, elle demeure au 30 rue Papin à Nîmes (30).

B comme Brunel

Mariage de Marius Odilon Brunel et Marie-Camillia Faizandier devant l'église de La Malène en Lozère.

Ils ont eu sept enfants :

• BRUNEL Odette Paulette Germaine, née le 1er novembre 1913 à La Maléne (Lozère), décédée le 6 décembre 1993 à Nîmes - Gard. Elle s'unit avec BENEDETTO Valenziano Antonio Luigi le 22 juillet 1972.

• BRUNEL Justine Simone Suzanne, née le 18 mars 1915 à La Maléne (Lozère). Elle s'unit avec ROCHER Louis Félix.

• BRUNEL Louis Emmanuel Victorin François, né le 17 décembre 1917 à La Maléne (Lozère). Il s'unit avec JOURDAN Andréa Germaine le 24 août 1946.

• BRUNEL Geneviève Clémence Fernande, née le 29 janvier 1920 à Aulas - Gard, décédée le 21 août 2007 à Nîmes - Gard. Elle s'unit avec RUA Antoine le 6 juillet 1942.

• BRUNEL Henriette Paulette Victoria, ma grand-mère

• BRUNEL Georgette Gabrielle, née le 12 novembre 1924 à Aulas - Gard. Elle s'unit avec CADISLAS Marceau Léon.

• BRUNEL Eléonore Gilberte Julia dite la « Tante Gilberte », née le 21 novembre 1925 à Aulas - Gard, décédée le 2 novembre 2009 à Garons 30. Elle s'unit avec BATAILLE Marie-Georges.

B comme Brunel

Le père de Marius Odilon est BRUNEL Justin, il est Cultivateur, est né le 13 mai 1852 à St Pierre des Tripiers (voir AD / 4E176ART6 ST PIERRE DES TRIPIERS LOZERE), il est décédé le 18 mai 1921 à l'âge de 69 ans à St Pierre des Tripiers aux Truels en Lozère. Il est le fils légitime de BRUNEL Jacques (1804-1879) et de COSTECALDE Rosalie Julie (1828-1895).

B comme Brunel

Il se marie 21 novembre 1879 à St Pierre des Tripiers (voir : AD / 4E176ART8 ST PIERRES DES TRIPIERS LOZERE) à POUJOL Germaine Joséphine. Elle est née le 8 juin 1859 à St Pierre des Tripiers les Truels 48 (voir : AD/4E176ART6P93 ST PIERRE DES TRIPIERS LOZERE), elle est décédée en 1943 à l'âge de 83 ans. Elle est la fille légitime de POUJOL Pierre Jean (1818-1892 et de VERNHET Marie (1826-1892).

Ils ont eu 13 enfants :

• BRUNEL Louis Justin, né le 26 mai 1881 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, décédé le 8 avril 1947. Il s'unit avec SALVAN Victoria Joséphine le 27 août 1906. Il a un enfant : Lucien.

• BRUNEL Marius Odilon.

• BRUNEL Baptiste Alban Marie, né le 16 août 1884 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 13 septembre 1885 à St Pierre des Tripiers 48 à l’âge de 1 an.

• BRUNEL Marie Louise, née le 20 février 1886 à St Pierre des Tripiers 48. Elle s'unit avec MASSAL Paul le 20 juin 1916.

• BRUNEL Jules Jean, né le 17 octobre 1887 à St Pierre des Tripiers 48. Il s'unit avec ?? le 4 novembre 1926.

• BRUNEL Victorin Louis, né le 26 juin 1889 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Paul Eugene, né le 30 octobre 1890 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 11 février 1982 à Albi - Tarn - Midi-Pyrénées - FRANCE. Il s'unit avec SALVAN Anna Marie le 24 avril 1920. Il a 4 enfants.

• BRUNEL Marie Louise Zélie, née le 17 mai 1892 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 26 février 1978 à Vigan 30.

• BRUNEL Marie Clémence, née le 27 juin 1893 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 27 juin 1893 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Joseph Basile Arthemond, né le 27 juin 1893 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 4 juillet 1893 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Anaïs Maria, née le 9 juillet 1894 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Clémence Marie, née le 18 juillet 1896 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 28 décembre 1974 à Vigan 34. Elle s'unit avec COMBES Gabriel Louis Eugene le 16 avril 1921.

• BRUNEL Maria Léontine, née le 21 mai 1899 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 12 décembre 1981 à Mèze 34. Elle s'unit avec DEPANEL Joseph le 22 septembre 1920.

• BRUNEL Louis Gabriel Etienne, né le 21 janvier 1901 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 11 août 1984 à Marignane 13. Il s'unit avec GLANDIER Paulette Henriette Juliette Marie Rose le 11 avril 1926.

B comme Brunel

Photo de Paul Brunel, de son épouse et de ses enfants

B comme Brunel

Le père de Justin Brunel est BRUNEL Jacques, il est cultivateur, il est né le 23 février 1804 à Saint-Pierre-des-Tripiers - Lozère aux Truels (voir AD/4E176ART8 ST PIERRE DES TRIPIERS LOZERE). Il est décédé le 5 mai 1879 à l'âge de 75 ans à St Pierre des Tripiers 48. Il est le fils légitime de BRUNEL Jacques (1765-1842) et d'AIGOUI (ou Aigouy) Catherine (1764-1839),

Il s’unit le 25 novembre 1846 à St Pierre des Tripiers (voir AD / 4E176 ART5 ST PIERRE DES TRIPIERS 48), il avait 42 ans à COSTECALDE Rosalie Julie, elle avait 18 ans. Elle est née le 13 juin 1828 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, est décédée le 12 mai 1895 à l'âge de 66 ans à Saint-Pierre-des-Tripiers - Lozère aux Truels. Elle est la fille légitime de COSTECALDE Marcelin (1788-1858) et de GAL Julie (1798-1878)

Ils ont eu huit enfants :

• BRUNEL Rosalie Mathilde, née le 12 décembre 1847 à St Pierre des Tripiers. Elle s'unit avec SAUMADE Justin le 4 juin 1866.

• BRUNEL Louis Jules, né le 25 octobre 1849 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, décédé le 20 août 1866 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Justin.

• BRUNEL Odilon Barthelemy Antoine, né le 12 octobre 1855 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 17 février 1880 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Louis Marius, né le 15 février 1859 à St Pierre des, décédé le 29 décembre 1872 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Marie Louise, née le 6 décembre 1862, décédée le 24 avril 1878 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Léon, né le 20 décembre 1864 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Marie Augustine Léonie, née le 12 avril 1866 à St Pierre des Tripiers 48. Elle s'unit avec MEJEAN Alban le 28 mai 1884.

Le père de Jacques est BRUNEL Jacques est né vers 1765 , il est décédé le 3 février 1842 à l'âge de 77 ans à Saint-Pierre-des-Tripiers (48150) en Lozère - Les Truels . en 1785, il est domestique de l’Abbé Arnal à la paroisse de Saint Pierre des Tripiers.

Il s’unit avant 1787 à AIGOUI Catherine. Elle est née vers 1764, est décédée le 23 mai 1839 à l'âge de 75 ans à St Pierre des Tripiers (48) .

Ils ont sept enfants :

• BRUNEL Marianne, née le 20 décembre 1787 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, décédée le 27 février 1788 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Marie, née en 1791 à Saint-Pierre-des-Tripiers Lozère . Elle s'unit avec SALGUER Jean Baptiste le 2 juin 1819.

• BRUNEL Marie Anne, née le 22 septembre 1801 à St Pierre des Tripiers 48. Elle s'unit avec CARRIERE Jean le 18 novembre 1825.

• BRUNEL Rose, née le 26 septembre 1803 à Saint-Pierre-des-Tripiers Lozère .

• BRUNEL Jacques.

• BRUNEL Catherine, née le 18 septembre 1805 à St Pierre des Tripiers

• BRUNEL Victoire, née le 18 mars 1808 à Saint-Pierre-des-Tripiers.

....

Repost 0
31 mai 2014 6 31 /05 /mai /2014 16:56
A comme Assenat

ASSENAT Marie Valérie, (mon sosa 9) est née le 23 mai 1882 à Chaudeyrac au lieu dit Cheylard 48 (voir AD/4e045art9 chaudeyrac lozére), est décédée le 7 janvier 1946 à l'âge de 63 ans à Nîmes - Gard. Elle est la fille légitime d'ASSENAT Jean-Joseph (°1855) et d'ASTIER Marie Philoméne (°1846).

A comme Assenat

En 1931, après le décès de son époux, Marie Valérie demeure au 13 quai de la Fontaine avec ses deux enfants.

En 1936, Marie Valérie demeure 13 quai de la Fontaine avec ses 2 enfants, sa profession est concierge chez Salomon.

Sa profession en 1945 était Concierge au 13 quai de la Fontaine Chez Salomon où elle habitait avec sa fille et sa belle-fille.

A comme Assenat

Elle se marie le 13 janvier 1911 à Cheylard L'Evêque Lozère à Urbain A Louis VIDAL.

Ils ont eu deux enfants Madeleine née le 31 août 1914 à Nîmes - Gard, décédée en 1948 à Nîmes - Gard. Elle n'a pas de descendance. Sa profession en 1931 était Dactylo chez M. Durand à Nîmes et Jean-Joseph né le 15 mai 1918 à Nîmes - Gard, est décédé le 28 septembre 1945 à l'âge de 27 ans, marié à Brunel Henriette le 30 juillet 1944 à Nîmes Gard.

VIDAL Urbain Augustin Louis, Chauffeur d'automobile et Mécanicien, est né le 1er décembre 1880 à Cubiéres - Lozère au hameau des Alpiers (voir AD/4E053ART13 CUBIERES LOZERE), est décédé le 11 février 1931 à l'âge de 50 ans à Nîmes - Gard. Il est le fils légitime de VIDAL Jean Antoine (1845-< 1902), âgé et de BARET Marie Jeanne Joséphine (1852-> 1931).

En 1911, il demeure à Nîmes lors de son mariage avec Maire Valérie Assenat, fils du défunt Vidal Jean et la vivante Baret Marie Joséphine domiciliée à Saint Julien du Tournel.

A comme Assenat

En 1914 à 1926, Urbain et Valérie demeurent à la rue Meynier de salinelles à Nîmes Gard.

En 1931, Urbain est domicilié au 13 quai de la Fontaine lors de son écès (acte de décès), la déclaration est faite de Louis Guérin 37 ans ajusteur au Chemin de Fer domicilié au 57 rue d'Avignon à Nîmes - (doc familial). Un extrait des minutes du Greffe du Tribunal Civil de Nîmes a été établi après le décès d’Urbain pour l’acceptation du Tuteur le 09/03/1931 de deux enfants mineurs Jean Joseph et Madeleine et de la veuve M Valérie Assenat. Le conseil de famille se compose de Guerin Etienne (cousin germain par alliance), Robert Fernand Boucher et Fabre Paul (amis de la famille).

Marie Valérie Assenat était l’aînée d’une fratrie de cinq enfants, une sœur et quatre frères dont trois ont été tué pendant la Première Guerre Mondiale.

Joseph né le 5 juin 1883 et décédé en 1914 pendant la première Guerre. Il était dans l’unité des Marsouins du 24e R.I.C. (24e Régiment d'Infanterie Coloniale Infanterie), Matricule : 1531 – Mende. Il a été tué à l'ennemi le 23/08/1914 à Jamoigne en Belgique - (J.O. du 30 mai 1922) « Brave soldat. Tombé glorieusement au champ d'honneur le 23 août 1914 à Jamoigne, en faisant vaillamment son devoir. » - Croix de guerre, étoile de bronze et Médaille militaire

Marius né le 8 décembre 1884 et décédé en 1915 pendant le première Guerre. Il était dans l’unité : Chasseur - 23e B.C.A. (23e Bataillon de Chasseurs Alpins Infanterie) , au matricule de recrutement : 1558 à Mende (48) . Il a été tué à l'ennemi, e 15/06/1915 à Soultzeren - Haut-Rhin au Combats de l'Eichwald Autres informations : Acte transcrit le 10/09/1915 à Cheylard-l'Evêque (48) - (Sources MémorialGenWeb: Réf n° : bp-2172021)…

Louis est né le 15 octobre 1886 au Cheylard et décédé le 22 août 1887 à l'âge de 10 mois…

Cyprien Marius né le 19 octobre 1888 et décédé en 1916 pendant la première Guerre. Il était Brigadier au 56e Régiment d’Artillerie (56e R.A.). Il a été tué à l’ennemi le 8 janvier 1916 à Wattwiller (68). Il se marie le 29 mai 1913 au CHEYLARD avec Louise Rosalie Astier…

A comme Assenat

Le père de Marie-Valérie est ASSENAT Jean-Joseph est né le 3 août 1855 à Naussac – Lozère (voir AD 48/4E105 04 NAUSSAC LOZERE). Il est le fils légitime d'ASSENAT Etienne Mathieu (1821-1883) de CHAZELON Marie (1822-1874).

A comme Assenat

Il se marie le 14 juillet 1881 à Chaudeyrac Lozère (AD / 4E 045 ART09 CHAUDEYRAC LOZERE) à ASTIER Marie Philomène, née le 3 mars 1846 à Chaudeyrac le Cheylard 48 (voir ad 48/ 4e045 art06 Chaudeyrac lozere), elle est la fille légitime d'ASTIER Louis (1807-1890) et de BOYER Henriette (1811-1892).

Ils ont eu Marie-Valérie, Joseph, Marius, Louis, Cyprien Marius

A comme Assenat

Le père de Jean-Joseph est ASSENAT Etienne Mathieu, est né le 16 août 1821 à Luc 48 (AD/4E086 ART 2 LUC LOZERE), est décédé le 29 avril 1883 à l'âge de 61 ans dans la même localité (voir AD/4E086ART9 LUC LOZERE). Il est le fils légitime d'ASSENAT Jean Antoine (1795-1862) et de CEBELIEU Marguerite (1793-1836).

A comme Assenat

Il se marie le 22 avril 1849 à Naussac 48 (voir AD / 4E105ART3P9 NAUSSAC 48) à CHAZELON Marie, est née le 28 octobre 1822 à Naussac - Lozère, est décédée le 18 août 1874 à l'âge de 51 ans. Elle est la fille légitime de CHAZELON Jean-Pierre (°1783) et de MARTIN Marie (°1798). Ils ont eu trois enfants Assenat Anne Marie, née le 17 mai 1850 à Naussac 48. Elle s'unit avec LASSEYTE le 23 janvier 1868. Elle a 8 enfants : Pierre, Etienne, Jean, Augustine, Marie, Hyacinthe, Cyprien et Marie. Assenat Jean-Pierre, né le 26 septembre 1852. Il s'unit avec AUGNAC Marie. Il a 2 enfants : Arsène et Victorine et ASSENAT Jean-Joseph.

Le père d’Etienne est ASSENAT Jean Antoine, est né le 12 juin 1795 à Luc , décédé le 16 octobre 1862 à l'âge de 67 ans à Luc (voir Ad/4e086 /6p26). Il est le fils légitime d'ASSENAT Jean Antoine (1753-1807) et de ROUX Marie Anne (°1756).

Il se marie le 17 avril 1817 à Langogne 48 à CEBELIEU Marguerite née le 24 juin 1793 à Langogne Lozère, est décédée le 24 juillet 1836 à l'âge de 43 ans. Elle est la fille légitime de CEBELIEU Jean (1769-1838) et de RIEU Marie Anne (1768-1851).

Il est Natif de Bouchard du Cellier de Luc et domicilié au Domaine de l’Aigoul à Langogne en 1817.

Ils ont eu 6 enfants ASSENAT Jean Antoine, né le 6 mars 1818 à Luc 48, décédé le 19 juillet 1841, ASSENAT Pierre, né le 16 juin 1819, ASSENAT Etienne Mathieu, ASSENAT Victoire Helene, née le 31 décembre 1822, ASSENAT Jeanne, née le 18 octobre 1824 à Luc 48, décédée le 20 octobre 1824 à Luc 48 et ASSENAT Jean, né le 19 juin 1826 à Luc 48.

Après le décès de son épouse, il se remarie avec BARRIAL Marie Thérèse (1797-1874) le 26 janvier 1838 - Luc 48.

A partir de là …..les informations sont en cours de vérification…….

Le père de Jean Antoine est ASSENAT Jean Antoine, Cultivateur Journalier, est né le 8 septembre 1753 à Cellier de Luc 07, est décédé le 1er juillet 1807 à l'âge de 53 ans. Il est le fils légitime d'ASSENAT Jean François (1713-1807) de BRUNEL Anne (1723-1803).

Il se marie en première noce avec FORESTIER Marie, mariage le 5 janvier 1779.

Il s’unit à ROUX Marie Anne, est née le 22 août 1756, est décédée après 1838.

Elle est la fille légitime de ROUX Jean et de HUGON Jeanne.

Marie Anne Roux épouse Assenat a 80 ans en 1838 lors du mariage de son fils jean antoine (avec Marie Barrial) veuve de Assenat Antoine (+12/7/1807)- Elle demeure à Langogne

....

Challenge de A à Z : A comme Assenat

Repost 0

Bienvenue

  • : Le blog de karineandco.over-blog.fr
  • Le blog de karineandco.over-blog.fr
  • : Généalogie, cartes postales anciennes, dessins....
  • Contact

Bienvenue

Vous trouverez des informations sur mes Ancêtres Cévenols et Bourguignons,  mes dessins , mes photos et des cartes postales anciennes....