Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 18:24
Z comme la fin

Z comme la dernière lettre de l'alphabet mais aussi la fin du Challenge de A à Z de juin 2014.

Ça y est le Challenge est fini !!......

Merci à Sophie Boudarel (La Gazette des ancêtres).

J'ai survécu jusqu'à la dernière lettre.......

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 18:13

A la recherche des parents de Catherine Aigoui .......

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Elle est née vers 1764, est décédée le 23 mai 1839 à l'âge de 75 ans à St Pierre des Tripiers (48).

Elle s'unit à une date inconnue (il manque des actes paroissiaux, marié avant 1787) à Brunel Jacques, il est né en 1765 , est décédé le 3 février 1842 à l'âge de 77 ans à Saint-Pierre-des-Tripiers (48150) - Lozère - Les Truels (en 1785, il est domestique du Curé Arnal.)

Ils ont eu sept enfants :

• BRUNEL Marianne, née le 20 décembre 1787 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, décédée le 27 février 1788 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Marie, née en 1791 à Saint-Pierre-des-Tripiers (48) - Lozère - Languedoc-Roussillon - FRANCE. Elle s'unit avec SALGUER Jean Baptiste le 2 juin 1819.

• BRUNEL Marie Anne, née le 22 septembre 1801 à St Pierre des Tripiers 48. Elle s'unit avec CARRIERE Jean le 18 novembre 1825.

• BRUNEL Rose, née le 26 septembre 1803 à Saint-Pierre-des-Tripiers (48) - Lozère - Languedoc-Roussillon – France.

• BRUNEL Jacques, qui précède.

• BRUNEL Catherine, née le 18 septembre 1805 à St Pierre des Tripiers 48,

• BRUNEL Victoire, née le 18 mars 1808 à Saint-Pierre-des-Tripiers (48) - Lozère - Languedoc-Roussillon - FRANCE.

acte de décé de Catherine Aigoui

acte de décé de Catherine Aigoui

Challenge de A à Z de juin 201

Repost 0
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 18:00

Urbain Augustin Louis Vidal est né le 1er décembre 1880 à Cubiéres en Lozère au hameau des Alpiers.

Il est le fils légitime de VIDAL Jean Antoine (1845-< 1902) et de BARET Marie Jeanne Joséphine (1852-> 1931).

U comme Urbain Vidal

 

Urbain s'unit à  Marie Valérie Assenat  le 13 janvier 1911 à Cheylard L'Evêque Lozère. Urbain a 30 ans et Marie a 28 ans.

Marie Valérie Assenat est née le 23 mai 1882 à Chaudeyrac Cheylard 48 , elle est décédée le 7 janvier 1946 à l'âge de 63 ans à Nîmes - Gard. Elle est la fille légitime d'ASSENAT Jean-Joseph (°1855) et d'ASTIER Marie Philomene (°1846).

En 1911, il  demeure à Nîmes lors de son mariage avec Maire Valérie Assenat

Il demeure l’année de son mariage à la Rue Ménard (une rue non loin du Quai de la Fontaine), sa profession est Valet  de chambre chez Salomon.

 Ils ont eu deux enfants, mon grand-pére, Vidal Jean Joseph né le 15 mai 1918 à Nîmes - Gard, est décédé le 28 septembre 1945 à l'âge de 27 ans.

 

 

 

 

U comme Urbain Vidal

Et  VIDAL Madeleine, née le 31 août 1914 à Nîmes - Gard, décédée en 1948 à Nîmes - Gard. Elle n'a pas de descendance. Sa profession était Dactylo chez M. Durand.








 

 

U comme Urbain Vidal

En 1914, ils demeurent  au 1 rue Meynier de salinelles à Nimes Gard.

En 1921, ils demeurent à la Rue Meunier de Salinelles à Nîmes et sa profession est Chauffeur.

En 1926, ils sont domiciliés au 31 rue Meynier de Salinelles avec son épouse et ses 2 enfants et sa profession est mécanicien chez Salomon.

 

---------

En 1931, Urbain est décédé le 11 février 1931 à son domicilié au 13 quai de la Fontaine à Nîmes Gard.
La déclaration est faite de Louis Guérin 37 ans ajusteur au Chemin de Fer domicilié au 57 rue d'Avignon à Nîmes - (doc familial).
Un extrait des minutes du Greffe du Tribunal Civil de Nîmes a été établie après le décès d’Urbain pour l’acceptation du Tuteur le 09/03/1931 de deux enfant mineurs Jean Joseph et Madeleine et de la veuve M Valérie Assenat. Le conseil de famille se compose de Guerin Etienne (cousin germain par alliance), Robert Fernand Boucher et Fabre Paul (amis de la famille)
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 14:35

Les recensements sont sources de renseignement pour les généalogistes.

 

 

Exemple : le recensement de Nîmes Gard pour mes ancêtres Vidal.

1872 : Rue Frères Mineurs

- Vidal Antoine, 27 ans (°1844 à Cubières 48, x à Nîmes avec Monge Marie Henriette)

- Vidal Urbain, 21 ans  (°1851 à Cubiéres 48, +1902 x à Nîmes avec Heraud Fanny,x à Nîmes avec Frances Louise Rosalie)

 

Antoine et Urbain sont les fréres de Jean Antoine, mon 3xarrière-grand-père  (° 1845 +av1902)

 

X comme eXtrait de recensements

1881 : Rue Frères Mineurs (p143Reg1F3)

- Vidal Antoine, 35 ans

- Monge Marie Henriette, 27 ans , son épouse

- Vidal Urbain, 30 ans, son frére

- Blanc Marie, 12 ans, Niéce , (°1869, fille de Blanc Pierre et Vidal Marie de Cubière 48, soeur de Antoine Vidal)

 

1886 : Rue Fréres Mineurs (p140Reg1F6)

- Vidal Louis, 40 ans

- Monge Albertine, 31 ans

- Blanc Marie, 17 ans, domestique (voir au dessus)

 

1896 : Rue Fréres Mineurs (1F12p185)

- Vidal Antoine, 50 ans

- Monge Henriette, 42 ans

- Monge Baptiste, 70 ans  ( pére d'henriette Monge)

- Bruguiére Marie, 70 ans (mére d'henriette Monge)

1911 : Rue Menard

- Vidal Urbain , 1880, Les Alpiers (Cubiéres Lozére), Valet de chambre chez Salomon

- Vidal Valérie (Assenat)  , 1882, Le Cheylard ( Chaudeyrac Lozère), Epouse, sans profession 

 

Urbain et Valérie sont mes ancêtres, mes 2Xarriéres-grands-parents, ils se sont mariés en janvier 1911 au Cheylard l'Evêque en Lozére.

Il est décédé en 1931 à Nîmes et elle est décédée en 1946 à Nîmes.

X comme eXtrait de recensements

1921 : Rue Meynier de Salinelles

- Vidal Urbain, 1880, Cubiéres, chef, chauffeur

- Vidal Valérie, 1882, Le Cheylard, épouse, sans profession

- Vidal Madeleine, 1914, Nîmes, fille

- Vidal Jean, 1918, Nîmes, fils (mon grand-pére)

 

 

X comme eXtrait de recensements

1926 : Rue Meynier de Salinelles

- Vidal Urbain, 1880, Cubiéres, chef, mécanicien chez Salomon

- Vidal Valérie, 1882, Le Cheylard, épouse

- Vidal Madeleine, 1914, Nîmes, fille

- Vidal Jean, 1918, Nîmes, fils (mon grand-pére)

 
X comme eXtrait de recensements

1931 : Quai de la Fontaine

- Vidal Valérie, 1882, Cheylard l'Evêque, chef, concierge chez Salomon

- Vidal Madeleine, 1914, Nîmes, enfant, Dactylo chez Durand

- Vidal Jean, 1918

 

 

X comme eXtrait de recensements

1936 : Quai de la Fontaine

- Vidal Valérie, 1882, Langogne, chez, concierge chez Salomon

- Vidal Jean, 1918, Nîmes, enfant

- Vidal Madeleine, 1914, Nîmes

 

X comme eXtrait de recensements

1946 : Quai de la Fontaine

- Vidal Henriette, (Brunel) Chef, 1921, française, Concierge

- Vidal Jean Marie, fils, 1945

 

Henriette est ma grand-mére, elle est née en 1921 et décédée en 1964. Elle s'unit en juillet 1944 avec vidal Jean Joseph (°1918 +1945).

 

X comme eXtrait de recensements

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 20:53

Ci-dessous quelques sites que je consulte........

 

" L’association Lozère Histoire et Généalogie créée en septembre 2005, à Marvejols. a pour objet : "la numérisation, la transcription, l’étude et la publication d’actes anciens de l’actuel département de la Lozère faisant partie de fonds privés, ou déposés en divers lieux (mairies, archives départementales, cures, offices notariaux, etc.), la recherche historique régionale lozérienne et l'entraide généalogique, à titre totalement bénévole, avec échange d’informations entre les membres de l’association. ..."

 

"Téléarchives est un service développé dans le cadre du projet BROZER. Il permet d'accéder à des photos de documents à caractère généalogique en ligne, il s'agit de tout type de document concernant au moins un individu identifiable à un moment donné. Au-delà des documents habituellement traités en généalogie (registres d'état-civil, paroissiaux, notariaux, militaires),..."

 

  • Notaires 21 : http://notaires21.fr/index.html

 

 Des infos sur les communes de Lozère, actuelles et disparues, relevés d'actes, de Momuments aux morts,photos, documents,...

 

  • ........

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 14:30

Ci-dessous un petit voyage en Lozére, le Gard et en Côte d'Or dans les villages de mes ancêtres......

La Malène en Lozère (Famille Faizandier)

La Malène en Lozère (Famille Faizandier)

Les Alpiers Cubière en Lozére (Famille Vidal)

Les Alpiers Cubière en Lozére (Famille Vidal)

Nîmes Gard, Rue des Moulins (Famille Noirot)

Nîmes Gard, Rue des Moulins (Famille Noirot)

La Chaume (Famille Brisbarre et Hutinel)

La Chaume (Famille Brisbarre et Hutinel)

Ruisseau de La Chaume en Côte d'Or

Ruisseau de La Chaume en Côte d'Or

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 15:03

Les compoix sont, dans le Languedoc médiéval et moderne, les ancêtres des cadastrales. Antérieurs à la Révolution, ils servent d’outils fiscaux à l’usage potentiel de chacune des  communautés d’habitants de la province.

Ils ont été créés pour répartir l’impôt foncier, les compoix constituent ainsi un observatoire de la manière dont vivait la population.

---------------------------------------------------------------------

 Exemple : Rôle de Taille de Cubières (cote 3J165) de 1551

 

ci-dessous un extrait du lieu dit Les Alpiers de Cubières en Lozére

 

".....Alpiés [les Alpiers]


Stienne Galhardet .................................................................................4 deniers
et pour le rureau que a aquis de monsieur le bailly ..........................1 denier
Stienne Galhard ....................................................................................3 deniers 3 pites
Jehan Vidal dict Briguet ..................................................................... 2 pites
et pour ce que a quis dudit baillyf .......................................................1 pite
Jehan Vidal filz de Pierre ....................................................................3 deniers
Blaise Vidal ..........................................................................................1 denier
hérétiers de Pierre Bon Home ...........................................................2 deniers 2 pites
Jacques Vidal dit Pascalon et hérétiers de feu Jacques Ribene ..1 denier 2 pites
Raymond Roux .....................................................................................demie-pite
monsieur le bailly pour les piesses ruralles...................................... 3 pites
sire Guilhaume Pivedhon ...................................................................1 pite
Jacques Lobier.................................................................................... 1 denier

..."

 

 

note : en rouge, peut-être mes ancêtres !!!!!

 

extrait du document des Archives départementales de la Lozère côte 3 J 165 (Transcription et saisie par : Bruno Jaudon, Fonds Varin d’Ainvelle-chartrier du Champ)

extrait du document des Archives départementales de la Lozère côte 3 J 165 (Transcription et saisie par : Bruno Jaudon, Fonds Varin d’Ainvelle-chartrier du Champ)

définition du mot Pite : Petite monnaie de cuivre, qui valait anciennement la moitié d'une obole et le quart d'un denier.

...............................................................

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 11:44

Au fil de mes recherches, j'ai découvert des ancêtres Seigneurs comme :

 

- De Nogent :

Jean De Nogent, Seigneur d'Aubetrée et de Aint Antoine au Bois, émancipé le 13 fev 1589 pardevant le juge de Bragelongue, fut Cornette de la compagnie du Baron de Theniffey, gouverneur de la ville de Châtillon sur Seine, obtient une pension du Roi de 1000 livres pour récompense de ses services, fut Gentilhomme Ordinaire de la Chambre et Capitaine d'une compagnie de Chevaux-Légers.

Il a épousé par contrat du 23 nov 1592 , passé devant Notaire au Bailliage de la Montagne, enregistré à Ceux de Chaumont et de la Montagne les 20 mars 1593 et le 6 avril 1626 Damoiselle Catherine de Remond fille de Joseph Ecuyer Seigneur de Courteron Chaumont au Bois et Anne de Grand.

Leurs enfants sont : Gaspard, Charles, François...

(sources : Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire & la chronologie des familles nobles de France, l'explication de leur armes, & l'état des grandes terres du royaume ...Livre numérique Google)

 

Dans mon arbre :

 

Et encore : Berard De Montalet, De Portes, De La Bastide, D'altier de Born, Del Puech de Dienne, De la garde guerin, ...:

 

De Montalet : Le  château de  Montalet  se trouve  en  Languedoc-Roussillon, au nord du département du Gard  dans  les premiers contreforts des  cévènnes. Il culmine à 275 m en bordure de l’ancien village minier qui a pour nom : MOLIERES-SUR-CEZE. Des actes latins de 1199 et 1202 nous apprennent que les premiers  occupants sont appelés:  Montalet, La deuxième dynastie établie en 1386 sont les BERARD. Ils ont occupés des fonctions importantes comme : Commandants des mousquetaires du roi, Colonels  de régiments,  Commandants   de  compagnies, Chevaliers  et  Commandeurs  de l’ordre de Malte,   Barons  d’ Alais  (Ales),
Barons de Montalet, et Gouverneur de Saint-Ambroix, Maire d’ Ales.

 Les armes de BERARD seigneur de Montalet :    D’ azur au demi vol d’argent ou de gueule au demi vol d’argent

source : Assocuation pour la sauvegarde du Château de Montalet http://clnunez13.wordpress.com/


 

De Portes : « Véritable porte d’entrée des Hautes Cévennes au pied du Mont Lozère, il se situe en périphérie du Parc national des Cévennes inscrit en juin 2011 au Patrimoine mondial de l’Humanité et défie plus de 10 siècles d’histoire. »
 

«  La sei­gneu­rie devient de plus en plus riche et puis­sante jusqu’à ce que Louis XIII érige Portes en mar­qui­sat en faveur d’Antoine Hercule de Budos à qui l’on doit sans doute le Château Neuf. Son père est évêque d’Agde, une de ses soeurs duchesse de Montmorency, une autre abbesse de « l’Abbaye des Dames » de Caen. Maréchal de Camp, il est tué au siège de Privas en 1629. Sa fille, Marie-Félice, laisse le châ­teau en héri­tage à son neveu, le Prince de Conti, en 1693, que son des­cen­dant vend à Louis XVI en 1781 »

source : http://www.chateau-portes.org/fra

Dans mon arbre :

 

Source : http://gw.geneanet.org/kvidal_w

 

 

 

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 11:20

La période de la Révolution française fut marquée par une violente répression à l’encontre de l’Eglise catholique.

L’ensemble des prêtres et évêques refusèrent de prêter serment à la Constitution civile du clergé, votée par l’Assemblée constituante le 12 juillet 1790.

Étant donné l’imbrication des professions de foi romaine et royaliste, et compte tenu de la vague des rétractations de serment à l’automne de 1791, la situation de prêtre réfractaire ne devient nette qu’après l’abolition de la royauté, le 10 août 1792.

L'Association LOZERE HISTOIRE et GENEALOGIE a retranscrit la table du premier registre des jugements révolutionnaires rendus par le Tribunal Criminel de la Lozère en 1793 (dossier 235 2 L dossier 1 – archives départementales de Lozère 48 par relevé Madeleine Delplanque ) qui comporte le relevé exhaustif de la table nominative et des condamnations et quelques extraits des circonstances des arrestations avec une partie du jugement. En dernière partie, vous trouverez aussi un exemple de compte-rendu de séance pour des acquittements, et condamnations à mort, puis quelques extraits concernant une déportation, et enfin les mesures appliquées aux prêtres réfractaires

 

http://www.lozere-histoire-genealogie.com/Travaux/Download/153.pdf

 

Exemple de Réfractaire en Lozère :

Dans la commune de mes ancêtres à Saint Pierre des Tripiers , ARNAL Jean Girault, ex-curé, domicilié à St Pierre-des-Tripiers, canton de Meyrueis,  condamné à mort comme réfractaire à la loi, le 24 messidor an 2, par le tribunal criminel du dit département.

 

sources : Books Google

sources : Books Google

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 09:37

http://lagazettedesancetres.blogspot.fr/

  • Situation géographique : depuis 7 ans, j'habite à Montalieu-Vercieu en Isère et avant dans la région Lyonnaise. 
  • Secteurs géographiques des recherches : du côté paternel dans les Cévennes (Lozère et dans le Gard,...) et du côté maternel en Bourgogne (Côte d'Or,...) et en Ardèche. 
  • Matériel : un ordinateur ou/et mon portable.
  • Depuis quand ton blog est en ligne ? : j'ai mon blog depuis mars 2010.
  • Quels sujets abordes-tu sur le blog ? Mes sujets principaux sont la généalogie sur mes ancêtres, cartes postales anciennes et mes dessins...
  • Recherche généalogique, ou projet, en cours. : je suis entrain de réaliser un livret de toute ma généalogie de mes ascendants avec photos et toutes les infos sur eux....
 
Quels sont les logiciels, apps, outils que tu utilises pour tes recherches ? 
 
J'utilise Heredis et mes données sont sur Geneanet.

 

Quel est ton outil préféré pour organiser tes recherches ? 

 
J'utilise des feuilles de papiers perforées afin de les mettre après dans un classeur et parfois le tableur Excel et aussi Word.....
 
 
Quel est ton site préféré pour ton histoire familiale ? 
 
Je consulte plusieurs sites hors Gallica, qui sont : http://www.brozer.fr/telearchives/ (Brozer est un service développé dans le cadre du projet BROZER. Il permet d'accéder à des photos de documents à caractère généalogique en ligne), http://notaires21.fr/index.html (site de dépouillement des actes notarials de Côte d'Or), http://lozere-histoire-genealogie.com/F_Public.html (site de l'Association Lozère Histoire Généalogie), ....
 
 
Un rêve généalogique ? 
 
Mon rêve est de débloquer certaines branches de mes ancêtres...
 
 
Quel est le projet généalogique que tu comptes réaliser d'ici un an ?
 
Mon projet est de commencer la généalogie de mon mari qui sont d'Italie.....et de mettre en ordres tous les actes que j'ai dans mon ordinateur.
 
 
As-tu une astuce / un conseil à partager ? 
 
Ne pas hésiter à pousser les recherches le plus loin possible, d'être méthodique dans ses recherches et oser demander de l'aide à d'autres généalogistes....

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 18:08

PIGNAT Marie-Louise née le 6 novembre 1896 à Aubenas - Ardèche et est décédée le 23 juillet 1969, à 72 ans à Nîmes - Gard, est inhumée en 1969 à Aubenas - Ardèche. Elle est la fille d'Auguste Pignat et de Barberet Marie. Elle se marie à Brisbarre Georges Alexandre Victor le 10 mai 1917 à Aubenas 07. Elle a eu avec Georges deux Enfants : BRISBARRE Georgette et BRISBARRE André Jean.

Pignat Marie Louise

Pignat Marie Louise

PIGNAT Auguste (Augustin Firmain), né le 20 septembre 1866 à Préaux (Ardèche), est décédé le 10 décembre 1933 à Aubenas - Ardèche. Il est le fils de PIGNAT Hippolyte et de Brudon Marguerite.

BARBERET Marie née le 22 juin 1872 à Fareins (Ain), décédée le 14 septembre 1923 à Aubenas -. Ardèche Elle Est La fille Légitime de BARBERET Jean - Marie et de Louise ROLLIN.

En 1911, ILS demeurent à Aubenas dans la Maison Salce. Auguste est épicier.

Les enfants d'Auguste et Marie sont :

• PIGNAT Marie-Louise, qui-précédent.

• PIGNAT Armand, né le 14 mars 1906, non Aubenas - Ardèche, Boulanger, Décédé le 6 mai 1972 à Francheville (Rhône). Il s'unit Avec PERROT Jeanne, née le 17 décembre 1907 à Ecully 69, décédée le 21 octobre 2001 à Francheville 69 (Blanchisseuse)

• PIGNAT Roger, né le 5 juillet à Aubenas, Décédé à Nîmes. Il s'unit Avec Augustin.

• PIGNAT Marceau, né le 1er avril 1910 à Aubenas - Ardèche. Il s'unit Avec CESTARO Marguerite.

• PIGNAT Irène, née en 1912 à Aubenas - Ardèche. Elle s'unit Avec GAGNIAIRE Camille.

 

Pignat Auguste

Pignat Auguste

Barberet Marie

Barberet Marie

PIGNAT Hippolyte Jacques , Né le 10 juin 1831 à St Romain d'Ay (Ardèche) et il écédé le 09 août 1831 à St Romain d'Ay (Ardèche). Il est le fils de Jacques et PIGNAT de Marie-Rose BEOLET.

BRUDON Marguerite , née le 18 octobre 1836 à St Jeure d'Ay (Ardèche). Elle est la fille de Brudon Claude (° 1795) et de JUILLIEN Marguerite (° 1791).

Hippolyte et Marguerite se sont mariés le 11 mai 1858 à St Romain d'Ay 07.

Les enfants d'Hippolyte et Marguerite sont :

• PIGNAT Marie-Marguerite Joséphine, née Le 13 mars 1859 à Préaux (Ardèche). Elle s'unit avec OCTRUC Jean-Auguste (° 24/10/1857 St Jeure d'Ay-Cultivateur) le 11 février 1885 à St Romain d'Ay (Ardèche)

• PIGNAT Paul Josué, né le 30 janvier 1862 à Préaux (Ardèche), est décédé le 16 décembre 1948 à St Romain d'Ay (Ardèche). Il s'unit Avec Plagnat Célie (11/08/1864 à St Romain d'Ay 07 - † 1951 - Cuisinière) le 25 septembre 1891 à Annonay 07.

• PIGNAT Fannie Léonie, née le 31 janvier 1864 à Préaux (Ardèche) et est décédée le 7 août 1915 à St Alban d'Ay. Elle s'unit Avec Plagnat Régis Paul Jules (° 23/5/1861 - 15/6/1924 † - Cultivateur) le 22 juin 1888 à St Alban.Elle a 6 Enfants: Henri, Josué, Auguste, Marie, Jean et Augustine.

• PIGNAT Auguste (Augustin Firmain), qui-précédent.

• PIGNAT Marie-Cécile, née le 25 juin 1871 à Préaux (Ardèche) et est décédée le 2 août 1885 A l'âge de 14 ans.

• PIGNAT Martin Célestin, né le 11 novembre 1873, est décédé le 14 juillet 1940 à Lyon. Il s'unit Avec AUGIER Rose Victorine (° 18/7/1872 à Chorges 05 - † 1938 à Lyon) le 4 août 1904 à Lyon. Il a d'enfant non: René (°Après 1906 - † 1963 à Lyon) et Marguerite (°Après 1905 - † 1961 à Lyon).

•PIGNAT Joséphine-Céline, née le 22 octobre 1877 à St Alban d'Ay (Ardèche), Est décédée le 2 octobre 1960 à Roiffieux (Ardèche). Elle s'unit Avec GRAND Léon Pierre Célestin le 6 février 1904 à St Romain d ' Ay.Elle a eu un enfant: Cécile Marie Marguerite (° 02.12.1904 à St Romain d'Ay - † 11/03/1984 - s'unit à Claude Louis Marius Gagniaire 1901-1979).

---------

PIGNAT Jacques , Cultivateur, est né le 19 mai 1803 à St Romain d'Ay (Ardèche), est Décédé le 12 mai 1871 A l'âge de 67 ans à Saint Romain d'Ay. Il est le fils de PIGNAT Jean Antoine et de BAUX-BEAUX Marguerite . Il demeure à Jaloine sur Romain sur Ay.

BEOLET Marie-Rose , née le 9 novembre 1805 à St Romain intérêt d'Ay (Ardèche), T est décédée en 1837 . Elle est la fille de BEOLET Romain (1780-1813) et de Marie-Anne BOBICHON.

Jacques et Marei-Rose se SONT mariés le 25 avril 1825 à St Romain d'Ay 07.

Les enfants de Jacques et Marie-Rose sont :

• PIGNAT Hippolyte, qui-précédent.

• PIGNAT Jacques Cyprien, Né en 1836 à St Romain d'Ay 07. Il s'unit Avec MUARET Marie Reine le 22 décembre 1864.

• PIGNAT Jean. Il s'unit Avec MONTAGNE Caroline.

---------

PIGNAT Jean Antoine , né le 9 janvier 1780 à St Romain d'Ay (Ardèche), est décédé en 1803 A l'âge de 22 ans. Il est le fils de PIGNAT Jacques Pierre Etienne et de Anne DUMAS .

BAUX (BEAUX) Marguerite , née en 1780 et est décédée avant 1871 A l'âge de 91 ans.

L'unique enfant de Jean et Marguerite est :

• PIGNAT Jacques, qui-précédent.

--------

PIGNAT Jacques Pierre Etienne , né le 6 mai 1738 à St Romain d'Ay (Ardèche), est décédé en 1793 . Il est le fils de PIGNAT Pierre et de Catherine REY.

DUMAS Anne , née en 1747 et est décédée le 8 novembre 1792 à L'âge de 45 ans à St Alban d'Ay (Ardèche).

Les enfants de Jacques et Anne sont :

• PIGNAT Anne, née en 1772, décédée en 1784. Elle s'unit Avec CHAVANON Michel

• PIGNAT Jean-Jacques, né le 1er juillet 1777 à St Romain d'Ay (Ardèche), Décédé le 16 janvier 1784 à St Romain d'Ay (Ardèche).

• PIGNAT Jean Antoine, qui-précédent.

• PIGNAT Louis, né le 24 mars 1782 à St Romain d'Ay (Ardèche)

• PIGNAT Jacques Fleury, né en 1787, Décédé le 9 janvier 1793 à St Romain d'Ay (Ardèche).

---------

PIGNAT Pierre Il est le fils de PIGNAT Estienne et de Marie PLOYE .

REY Catherine Elle est La fille Légitime de REY Pierre († 1725) et de Miquelet Anne († 1725).

Pierre interet les mariés SONT de Catherine avant janvier 1725 à Quintenas 07.

Les enfants de Pierre et Catherine sont :

• PIGNAT Adrien, né le 15 décembre 1725 à Quintenas (Ardèche)

• PIGNAT Catherine, née le 14 février 1728 à St Romain d'Ay (Ardèche), décédée en 1752. Elle s'unit Avec FOURNERON Romain.

• PIGNAT Jean-Pierre, né le 16 février 1731 à St Romain d'Ay (Ardèche)

• PIGNAT Jean-François, en 1733 à St Romain d'Ay (Ardèche)

• PIGNAT Marie-Catherine, née le 2 février 1735, décédée en 1783. Elle s'unit Avec BEOLET Jean-Fleury.

• PIGNAT Jacques Pierre Etienne, qui-précédent.

• PIGNAT Marianne, née le 17 octobre 1741 à St Romain d'Ay (Ardèche).

--------

PIGNAT Estienne , est né en 1680 à Montfaucon 43.

PLOYE Marie , née en 1684.

Estienne et Marie se sont mariés le 29 février 1696 à Vaudevant 07.

L'unique enfant de Estienne et Marie :

• PIGNAT Pierre, qui-précédent.

...........

Repost 0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 17:57
O comme Origine de Nîmes

Carte Postale de Nîmes Gard datée de 1917 (carte envoyée de mon arrière-grand-père Brisbarre Georges)

La première gare de Nîmes (ou embarcadère) a été mise en service par la Compagnie des Mines de la Grand-Combe et des chemins de fer du Gard en 1839.

La Gare est construit à l’est de la ville, entre les chemins d’Uzès et d‘Avignon, dans le quartier Richelieu aménagé dans la première moitié du XVIIIe siècle.

 De nos jours ne subsiste qu'un des deux pavillons latéraux de cette première gare, aujourd'hui rue Sully,

La seconde gare de Nîmes, face à l'actuelle avenue Feuchères, est construite au sud de la ville, entre 1840 et 1844, sur le viaduc de la ligne de Chemin de fer de Montpeliier à Nîmes, qui se raccorde au chemin de fer du Gard à l’est. Elle deviendra la gare principale et unique de la ville. Elle possède une façade particulièrement monumentale d'environ 100 mètres de long rythmée par deux niveaux de 19 arcades. Son style est  néoclassique, a du être inspiré de manière des arènes romaines.

Les grands frontons qui couronnent la façade sont un ajout très postérieur de 1947.

 

Nîmes  est une ville du sud  du Langue d'Oc. Elle est située entre la mer méditerranée et les montagnes des Cévennes,

La ville de Nîmes voit en période estivale un afflux notable de touristes venus visiter ses monuments et participer à ses férias et festivals.

La fondation de Nîmes remonte à l'Antiquité. De la période Romaine, Nîmes conserve de remarquables et exceptionnels monuments tels que les Arènes, la Maison Carré ou encore la Tour Magne au pied de laquelle se situe le splendide sanctuaire de la Fontaine.

La ville est a fois Romaine, Camarguaise et Cévenole et provençale culturellement,

Elle est le fief protestant historique depuis le 16éme siècle,

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Mes ancêtres du côté paternel de la Lozére et du côté maternel de la Côte d'Or sont partis pour s'installer dans cette ville, pour trouver du travail,

Comme :

- Vidal Antoine °1844 à Cubières, profession en 1896 Négociant, (x Monge Henriette) domicilié à Rue des Frères Mineurs

- Vidal Jean-Joseph °1918 à Nîmes, (x Brunel Henriette) profession Facteur au Chemin de fer de Camargue, domicilié au Quai de la Fontaine

- Vidal Urbain ° 1880 à Cubières, profession à Nîmes Valet de Chambre en 1911, mécanicien et Conducteur auto en 1931 (x Assenat Marie Valérie), domicilié à Rue Ménard, rue Salinelles, quai de la Fontaine.....

- Noirot Marcel °1888 à Voulaines les Templiers 21 (x Hutinel Hermine), profession commerçant, demeurant à Rue des Moulins.........

Challenge de A à z de juin 2014

Repost 0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 17:20

La généalogie ascendante sert à retrouver tous les ancêtres d'un individu, la généalogie descendante à l'inverse sert à retrouver tous les descendants d'un individu. C'est à dire répertorier tous les enfants d'un couple, puis tous les enfants de ces enfants etc.

Certains de mes ancêtres ont eu beaucoup d’enfant, quelques exemples comme Famille Hutinel avec 15 enfants.......

 

Sosa 20 - BRUNEL Justin, Cultivateur, est né le 13 mai 1852 à St Pierre des Tripiers, est décédé le 18 mai 1921 à l'âge de 69 ans à St Pierre des Tripiers les Truels 48. Il est le fils légitime de BRUNEL Jacques (1804-1879), âgé de 48 ans, et de COSTECALDE Rosalie Julie (1828-1895), âgée de 23 ans.

Sosa 21 - POUJOL Germaine Joséphine, est née le 8 juin 1859 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, est décédée en 1943 à l'âge de 83 ans.

Elle est la fille légitime de POUJOL Pierre Jean (1818-1892), âgé de 40 ans, et de VERNHET Marie (1826-1892), âgée de 32 ans.

Justin et Germaine se sont mariés le 21 novembre 1879 à St Pierre des Tripiers 48. Justin a 27 ans et Germaine a 20 ans.

Les 13 enfants de Justin et Germaine sont :

• BRUNEL Louis Justin, né le 26 mai 1881 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, décédé le 8 avril 1947. Il s'unit avec SALVAN Victoria Joséphine le 27 août 1906. Il a un enfant : Lucien.

• BRUNEL Marius Odilon, qui précède.

• BRUNEL Baptiste Alban Marie, né le 16 août 1884 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 13 septembre 1885 à St Pierre des Tripiers 48 à l’âge de 1 an.

• BRUNEL Marie Louise, née le 20 février 1886 à St Pierre des Tripiers 48. Elle s'unit avec MASSAL Paul le 20 juin 1916.

• BRUNEL Jules Jean, né le 17 octobre 1887 à St Pierre des Tripiers 48. Il s'unit avec ?? le 4 novembre 1926.

• BRUNEL Victorin Louis, né le 26 juin 1889 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Paul Eugene, né le 30 octobre 1890 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 11 février 1982 à Albi (81000) - Tarn - Midi-Pyrénées - FRANCE. Il s'unit avec SALVAN Anna Marie le 24 avril 1920. Il a 4 enfants

• BRUNEL Marie Louise Zélie, née le 17 mai 1892 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 26 février 1978 à Vigan 30. Elle s'unit avec ??. Elle a un enfant

• BRUNEL Marie Clémence, née le 27 juin 1893 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 27 juin 1893 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Joseph Basile Arthemond, né le 27 juin 1893 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 4 juillet 1893 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Anaïs Maria, née le 9 juillet 1894 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Clémence Marie, née le 18 juillet 1896 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 28 décembre 1974 à Vigan 34. Elle s'unit avec COMBES Gabriel Louis Eugene le 16 avril 1921. • BRUNEL Maria Léontine, née le 21 mai 1899 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 12 décembre 1981 à Mèze 34. Elle s'unit avec DEPANEL Joseph le 22 septembre 1920.

• BRUNEL Louis Gabriel Etienne, né le 21 janvier 1901 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 11 août 1984 à Marignane 13. Il s'unit avec GLANDIER Paulette Henriette Juliette Marie Rose le 11 avril 1926. Il a 2 enfants : Arlette et Danièle.

 

« « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « 

 

Sosa 64 - VIDAL Antoine, est né le 11 février 1760 à Cubiéres - Lozère, est décédé le 22 avril 1807 à l'âge de 47 ans à Cubiéres - Lozère - Les Alpiers. Il est le fils légitime de VIDAL Jean (1731-1815), âgé de 28 ans, et de SIRVEN Antoinette Toinette (1730-1773), âgée de 29 ans.

Sosa 65 - PIGEIRE Anne, est née le 23 décembre 1761 au Bleymard - Lozère, est décédée le 3 février 1825 à l'âge de 63 ans à Cubières - Lozère - Les Alpiers. Elle est la fille légitime de PIGEIRE Jean (1729-1797), âgé de 32 ans, et de COULOMB Françoise (1738-1808), âgée de 23 ans.

Antoine et Anne se sont mariés le 10 février 1779 au Bleymard - Lozère. Antoine a 19 ans et Anne a 17 ans.

Les 12 enfants de Antoine et Anne sont :

• VIDAL Françoise, née le 25 mars 1780 à Cubiéres - Lozère - Les Alpiers, décédée le 24 octobre 1847 à Cubiéres - Lozère - Les Alpiers. Elle s'unit avec FRES Claude le 2 octobre 1801. Elle a 12 enfants : Françoise, Jean, Jean, Marie, Rosalie, Marianne, Claude, Anne, Dorothée, Simon, Brigitte et Brigitte.

• VIDAL Marie-Anne, née le 24 avril 1781 à Cubiéres – Lozère.

• VIDAL Claude, né en 1782. Il s'unit avec BUISSON Victoire.

• VIDAL Jean, né le 19 février 1783 à Cubiéres - Lozère, décédé le 6 janvier 1853 à Cubiérettes - Lozère. Il s'unit avec GILLES Françoise le 24 mars 1813. Il a 4 enfants : Jean, Marie, Jean et Joseph.

• VIDAL Jean, né le 14 juin 1784 à Cubiéres - Lozère.

• VIDAL Antoine, né le 21 février 1786 à Cubiéres – Lozère.

• VIDAL Dorothée, née le 17 octobre 1790 à Cubiéres - Lozère - Les Alpiers.

• VIDAL Marie, née le 15 octobre 1792 à Cubiéres - Lozère - Les Alpiers. Elle s'unit avec TABUSSE Jean Pierre Auguste le 14 janvier 1813.

• VIDAL Anne, née le 16 avril 1797 à Cubiéres – Lozère. Elle s'unit avec PIGEYRE Jean François le 22 février 1843.

• VIDAL Rose, née le 29 décembre 1798 à Cubiéres – Lozère. Elle s'unit avec PEYTAVIN Pierre le 25 mai 1821.

• VIDAL Augustin, né le 29 juillet 1800 à Cubiéres - Lozère - Les Alpiers, décédé en 1866. Il s'unit avec DELACOURT Sophie Joséphine le 18 août 1838. Il a fait un don au hameau des Alpiers (voir photo)

• VIDAL Jean-Antoine, qui précède.

 

« « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « « 

 

Sosa 416 - HUTINEL Jean Baptiste, est né le 14 mai 1727 à La Chaume - 21 Il est le fils légitime de HUTINEL Marc (°1691), âgé de 36 ans, et de FOULON Anne Marguerite (1695-1746), âgée de 32 ans.

Sosa 417 - DEVARENNE Jeanne, est née le 10 septembre 1730 à La Chaume - Côte d'Or, est décédée le 2 avril 1801 à l'âge de 70 ans. Elle est la fille légitime de DEVARENNE Claude (°1701), âgé de 28 ans, et de GUENIN Anne (°1709), âgée de 21 ans.

Jean et Jeanne se sont mariés le 3 février 1750 à La Chaume - Côte d'Or. Jean a 22 ans et Jeanne a 19 ans.

Les 15  enfants de Jean et Jeanne sont :

• HUTINEL Elisabeth, née le 12 novembre 1750 à La Chaume, décédée le 2 mars 1793 à Lignerolles 21.

• HUTINEL Nicolas, né le 26 janvier 1752 à La Chaume, décédé le 30 janvier 1752 à La Chaume

• HUTINEL Jean-Baptiste, né le 26 janvier 1752 à La Chaume, décédé le 30 janvier 1752 à La Chaume

• HUTINEL Madeleine, née le 2 avril 1753 à La Chaume - Côte d'Or

• HUTINEL Anne, née le 1er septembre 1754 à La Chaume, décédée le 16 novembre 1806 à La Chaume. Elle s'unit avec SEURE Georges le 18 juillet 1787.

• HUTINEL Joseph, qui précède.

• HUTINEL Joachim, né le 9 avril 1758 à La Chaume

• HUTINEL Françoise, née le 13 mars 1761 à La Chaume - Côte d'Or Elle s'unit avec ROY Joseph le 4 février 1794, puis avec CORNETET François le 21 mars 1801

• HUTINEL Nicolas, qui précède.

• HUTINEL Jacques Joseph, né le 30 avril 1764 à La Chaume. Il s'unit avec CHAMEROIS Elisabeth. Il a un enfant : Reine.

• HUTINEL Jacques, né le 31 mai 1766 à La Chaume - Côte d'Or

• HUTINEL Jean, né le 4 octobre 1767 à La Chaume, décédé le 23 octobre 1767 à La Chaume • HUTINEL Marie, née le 29 décembre 1768 à La Chaume Elle s'unit avec SIMONNET Pierre le 19 août 1794.

• HUTINEL Elisabeth, née le 22 septembre 1772 à La Chaume

• HUTINEL Claudine, née le 10 avril 1774 à La Chaume - Côte d'Or, décédée en 1774 à La Chaume

• HUTINEL Françoise, née en 1775 à La Chaume

 

 

 

 

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 15:13
M comme Montalieu-Vercieu

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une commune celle où j'habite depuis sept ans, Montalieu-Vercieu.

Elle se situe au Nord de l'Isère, juste à la limite de l'Ain et du Rhône, elle est traversée  par deux ruisseaux le Furon et le le Luiron.

 

Les chemins de communications aux XVIIème siècles étaient peu nombreux, ils desservaient seulement les domaines des seigneurs et plus tard les liaisons des différents villages, hameaux ou lieu-dits (Enclenou, Jouvenet, Corniolay, Chaugneux, Moula,…)

Vers 1800, l’exploitation des carrières prenne une grande importance et cela à permis d’améliorer les réseaux routiers.

Sur le parcours de la rivière Le Furon, autrefois, a permis au fonctionnement de moulins destinés à moudre les céréales. Les Moulins : de Vallières (à ce jour, il ne reste que des tas de pierres), de Jouvenet (autrefois, propriété du Seigneur de Virieu de Pupetières – 1658, il reste quelques pierres, sa roue à aubes a fait fonctionner une scierie), du Furon, de Tabouret.

Montalieu est devenu plus importante que Vercieu donc par délibération le 21 mai 1842, elle se rattache à Vercieu. Elle devient Montalieu-Vercieu.

Epidémie de Choléra, en Septembre 1854, le Choléra ravage la commune, on dénombre 50 décès en 1854.

Afin de rassurer les habitants et de prévenir contre les craintes exagérées et des rumeurs absurdes et par l’ignorance et la peur, Monsieur le sous-Préfet a demandé eu maire de « prendre un arrêté prescrivant les précautions et des mesures d’hygiènes pour la salubrité publique ; recenser le nombre des victimes et la durée de l’épidémie ; donner des précisions sur les quantités exagérées de rhum et de thé consommés par les malades !... »

Séparation de l’Eglise et de l’Etat, le 9 septembre 1905 met fin au régime créé par le Concordat. A montalieu, « un groupe de jeunes garçons du catéchisme était massé sur le tertre de l’église auprès du prêtre. Lorsque les hommes armés de béliers se son approchés pour frapper la grosse porte de l’église, les enfants sur l’ordre de Monsieur de Curé entonnérent très fort le cantique : Nous voulons Dieu, c’est notre Maîtres…. ».

 

En 1898, Jean Bertholus et Benoît Joseph Moine conçoivent une invention révolutionnaire dans la commune. Ces deux hommes ingénieux installent dans le quartier de Jouvenet près du pont toute une machinerie entrainant une roue à aubes. Cette dernière permet d’utiliser l’énergie de la chute d’eau et de la transformer en électricité pour l’éclairage des rues et places publiques et de certains bâtiments de Montalieu.

 

La paroisse de Vercieu comprenait le village de Vercieu et Montalieu était placée sous le mandement de Quirieu et dépendait de l'archevêché de Lyon,

Les premières traces écrites de Vercieu date de 1183, à cette date cette dernière dépendait du monastère de l'Ille-Barbe à Lyon.

L’« Ecclesia de Verceu » est mentionnée en 1225 et a pour patron les chanoines de Saint-Juste de Lyon,

L'église a été transformée en grange et le clocher a été démoli.

M comme Montalieu-Vercieu
M comme Montalieu-Vercieu

Les Seigneurs de Vercieu :

En 1391, Jean de la Balme, fils du seigneur de Vertrieu, son épouse Claude Dameyssin (fille du seigneur de Conilieu).

Ce seigneur prêta l'hommage au Dauphin en 1413 pour la maison forte de Vertrieu, Vercieu et Ecottier.

En 1423, Jean de la Balme (fils), Seigneur de Vertrieu, Vercieu et Ecottier, son épouse Béatrix de Groslée (fille d'Aymar seigneur de Lhuis et de Mépieu et d'Isabelle de Groslée)

 

La Maison forte d'Enclenou  (ou « Clono » en 1314) est une forteresse bâtie sur la colline, Elle servait comme surveillance et de protection des fiefs, Elle pouvait communiquer en cas d'alerte par l'allumage d'un feu et les autres château étaient prévenu par d'éventuel envahisseur.

Différentes familles ont possédé cette maison forte comme Pierre de Bernard seigneur d'Enclenou vers 1413, Charles de Virieu, Seigneur de Pupetières et d'Enclenou vers 1654…

La Guerre de 1914-1918, comme toutes les communes en France, Montalieu-Vercieu a payer un lourd tribut pour la défense de la patrie.

M comme Montalieu-Vercieu

« Le Pays de la Pierre » :

Le sous-sol de la commune est constitué d’un immense gisement de calcaire pour la taille. Le gisement s’étend dans l’Ain et département limitrophe, elle est dite « Villebois » où l’exploitation a vraisemblablement débuté. De nombreux ouvriers viennent s’installer dans le secteur de Montalieu.

La Maison de la Pierre a été inaugurée en 2000.

« Inaugurée en Juin 2000, la Maison de la Pierre et du Ciment est un nouveau lieu de mise en valeur de ce patrimoine industriel. L'exposition permanente dresse un portrait sensible des pierres du pays, de l'histoire des techniques, mais aussi de l'histoire des hommes qui, d'hier à aujourd'hui, se sont penchés sur ce noble matériau. Dans une annexe du bâtiment, une maison de pays reconstitue l'intérieur et le quotidien d'un tailleur de pierre de Montalieu au 19° siècle. »

 

 http://ot.montalieu.pagesperso-orange.fr/mpc.htm

http://www.valleebleue.org/la-maison-de-la-pierre-27.html

 

Les usines :

En 1865, une usine de Soie se construit par la Société industrielle de Boissieu et Cochaud, montée du griffon à Lyon (quartier de la Croix-Rousse, domaine des canuts). Son activité s’arrête en 1930.

 

 

 

 

 

Sources :

- livre « Montalieu-Vercieu à travers les âges » juin 1994 – Les Amis de la Pierre

Ninon Vallin, « Impératrice du Chant », chanteuse lyrique, née le 8 septembre 1886 dans cette commune, fille de Maître Vallin clerc de notaire et de Marie Champier. Elle parcourut le monde, rencontra des chefs d’Etat, Rois .

Elle a interprété des œuvres comme Puccini, Bizet, Wagner,….Elle décéda le 22 novembre 1961 à Lyon.

En 1959, une plaque sur sa maison natale a été inaugurée en sa présence.

 

 

 

- http://fr.wikipedia.org/wiki/Ninon_Vallin

M comme Montalieu-Vercieu

Ascendants de Joséphine-Eugénie "Ninon" VALLIN

 

 

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 08:52

Légende de La Croix de Maitre Vidal au Mont Lozère

Maitre Vidal était un gros éleveur de moutons ; chaque été il séjournait sur le mont Lozère pour faire paitre ses bêtes et il s'éprit d'une jeune fille du hameau voisin des Sagnes et lui fit une cour assidue. A la fin de la belle saison il s'attarda sur les hauteurs malgré les avertissements de ses bergers .Il se fit surprendre par le mauvais temps et périt dans une grosse tempête de neige.

Ses chiens trouvèrent refuge dans un amoncellement rocheux qui surplombe l'étang de Barrandon, ils survécurent à l'hiver mais la faim les rendit fous.


Ils donnèrent le nom à ce lieu qui s'appelle aujourd'hui le Roc des chiens fous.

La légende dit qu'au printemps suivant une jeune femme des Sagnes prit les habits noirs d'une veuve et les garda jusqu'à la fin de sa vie.

L comme Légende de la Croix Vidal

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 20:37

Quand on fait des recherches on accumule pleins d'informations, d'actes sur nos ancêtres.....

Voici quelques actes de mes ancêtres.

K comme Kilomètre d'actes et de données

Vidal Estienne °1662 Cubières Les Alpiers en Lozère

K comme Kilomètre d'actes et de données

Pigeire Annet ° 1691 Le Bleymard Lozère

K comme Kilomètre d'actes et de données

Mariage de Hutinel Joseph et De Nogent Didière en 1691 à La Chaume en Côte d'Or

K comme Kilomètre d'actes et de données

Extrait du Jugement de naissance des enfants LeChapt Georges

Repost 0
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 21:26
J comme Journal Militaire

Je vais vous parler du journal militaire de Brisbarre Georges Alexandre Victor, mon arrière-grand-père maternel .

Brisbarre Georges a tenu pendant toute sa carrière militaire un journal. Un dossier très complet sur ses incorporations,ses engagements, ses stages, ses décorations, ses embarquements , ses escales en bateau ...

Il a même écrit la durée (année, mois et jours) de mariage avec mon arrière-grand-mère Pignat Marie Louise. Donc on sait qu'ils ont été marié pendant 15 ans , 6 mois et 22 jours mais qu'ils ont vécu sous le même toit que 9 ans, 11 mois et 12 jours. Il a été absent pendant environ 5 ans pendant leur vie commune.

Tout ce dossier, je l'ai retranscrit sur informatique . Il m'a permis de mieux connaître la carrière militaire de mon arrière-grand-père.

J comme Journal Militaire

Extrait du Journal

Les Différentes incorporations

J comme Journal Militaire

extrait des mutations militaires

J comme Journal Militaire

Photos de 1926 à 1945

J comme Journal Militaire

Certificat de Bonne Conduite, daté de 1912

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 19:17
I comme Italie

Bientôt je vais me lancer dans la recherche généalogique en Italie.

Les ancêtres de mon mari sont d'Italie de Calabre (Reggio Calabria).

Voici les infos que j’ai…..

I comme Italie

Versaci Vincenzo né et décédé dans les années 60 en Italie à Rosarno – Reggio Calabria x à Scalamendre Catarina née en 1929 et décédée en 2011 à Rosarno RC.

I comme Italie

Ils ont eu 5 enfants dont Maria née le 26 novembre 1948 à Rosarno et elle est décédée le 19 février 1998 à Meyzieu Rhône.

Condoluci Michele, né le 16 mars 1909 à Rosarno Reggion Calabria Italie et décédé en 1993 à l’âge de 84 ans. Il s’unit avec Annunziatina Varone, née et décédée en 1994 à Rosano Italie, avant 1939 à Rosano Italie. Ils ont eu six enfants.

I comme Italie

suite des recherches dans mon blog.......

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 15:15

Depuis des années, je recherchais une branche Vidal sur la commune de Nîmes dans le Gard.

J’avais les informations :

  • Vidal Antonin, parrain de mon père, décédé en 1969, demeurant à Nîmes Gard
  • Vidal Urbain et son épouse Rosalie et ses quatre enfants (nés vers 1900), à Nîmes Gard.

Par hasard je consulte les archives de Nîmes et je trouve dans les actes décennaux un Vidal Antonin Augustin né le 3 décembre 1883 à Nîmes Gard.

Je consulte l’acte de naissance (n°175) de ce Antonin Augustin Vidal. Sur l’acte le père est Auguste Urbain Vidal et sa mère est Fanny Herraud.

En marge, il y a les mentions d’un mariage le 17 janvier 1912 à Nîmes avec Marie Rose Thérése Guisset et d’un second mariage le 19 juin 1962 à Nîmes avec Marie Thérése Faranel et il est décédé le 2 janvier 1969 à Nîmes.

Il correspond à la personne que je recherche…..le premier enfant d’Urbain (Augustin Urbain Vidal).

Donc après je recherche l’acte de mariage de Vidal Auguste Urbain et de Herraud Fanny sur la commune de Nîmes avant 1883.

Je trouve l’acte de mariage le 10 mai 1882 à Nîmes Gard (acte n°208) d’Auguste Urbain et de Fanny.

Les parents de l’époux sont Antoine Vidal des Alpiers et de Marie Delprat. Les parents de l’épouse sont François Ferraud et de Marie Delphine Lombard.

Vidal Antoine et Delprat Marie sont mes ancêtres de Cubiéres en Lozère au Hameau Les Alpiers……..

Fanny Herraud est décédée le 8 octobre 1886 (acte n° 1431 AD30).

Augustin Urbain Vidal se remarie le 5 avril 1893 à Nîmes Gard avec Frances Louise Rosalie.

Enfin j’ai trouvé Rosalie……..

Augustin Urbain est né le 27 novembre 1851 à Cubiéres, sa naissance a été déclarée par acte notarié. Tous les enfants de Jean Antoine Vidal et Marie Delprat n’ont pas été déclaré à l’Etat civil. Pourquoi ? On ne sera jamais……

Après je recherche les enfants de Augustin Urbain et de Rosalie.

D’après ce qu’on m’avait dit, les enfants ne prénommaient Germaine, Antoinette et Eugène et ils sont nés à Nîmes d’après des informations recueillies par mon père.

Je trouve Antoinette Vidal, née le 19 février 1900 à Nîmes (acte n°192 AD30) avec mention d’un mariage avec Prat Vincent le 14 janvier 1928 à Nîmes et elle est décédée le 11 janvier 1991 à Arles (13).

Germaine Vidal, née le 20 février 1994 à Nîmes (acte n° 50 AD30), avec mention d’un mariage Gerin Louis Etienne le 25 janvier 1919 et elle est décédée le 18 février 1966 à Nîmes.

Eugène Marie Henri Vidal est né le 12 septembre 1885 à Nîmes (acte n° 1197 ad30), avec les mentions d’un mariage le 23 juillet 1909 à Vernier Suisse avec Henriette Paquet et décèdé le 2 mars 1948 à Nice. Son père est Augustin Urbain Vidal et de…… Fanny Herraud.

Donc de son premier mariage, il a eu deux enfants (Antonin et Eugène) et deux enfants de son second mariage (Antoinette et Germaine)……

Affaire à suivre……..

 

Ces informations ont été trouvé sur le site Brozer

("Téléarchives est un service développé dans le cadre du projet BROZER. Il permet d'accéder à des photos de documents à caractère généalogique en ligne, il s'agit de tout type de document concernant au moins un individu identifiable à un moment donné. Au-delà des documents habituellement traités en généalogie (registres d'état-civil, paroissiaux, notariaux, militaires), Téléarchives a été conçu pour promouvoir l'élargissement du spectre des sources généalogiques et compléter les collections de documents déjà accessibles en ligne. Sont aussi acceptés tous documents d'aide à la recherche.")

---------------

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 16:50

Je vais rendre un petit hommage à ma grand-mère, décédée à l'âge de 91 ans...

Brisbarre Georgette "mémé" est née le 17 janvier 1922 à Aubenas en Ardèche.

Sa profession était couturière.

Elle est la fille de Brisbarre Georges Victor Alexandre et de Pignat Marie Louise. Ils ont eu deux enfants : Georgette et André Jean.

---------------

Elle se marie en première noce en 27 décembre 1943 à Noirot Marius (1915-1948) et ils ont eu trois enfants.

Elle se marie en seconde noce en 1960 à Epercieux Laurent (1931-2006).

Elle est décédée le 13 septembre 2013 à Combas dans le Gard.

Elle a eu quatre petits-enfants et dix arrières-petits-enfants.

........

G comme Georgette Brisbarre

Georgette Bébé

G comme Georgette Brisbarre

Pignat Marie Louise et Georgette et son frère

G comme Georgette Brisbarre

Georgette adolescente

G comme Georgette Brisbarre

Georgette dans les années 40

G comme Georgette Brisbarre

Georgette et Marius

G comme Georgette Brisbarre

Mariage de Georgette et Laurent

Challenge de A à Z de juin 2014......

Repost 0
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 11:36

En cette date d’anniversaire du débarquement, je vais vous parler d’une autre date le 9 septembre 1944 : la libération de Châtillon sur Seine…..

Mon arrière-grand-père Brisbarre Georges (né le 23 mars 1891 à LaChaume 21- décédé le 26 juin 1961 à Nîmes 30 – militaire de 1909 à 1945) était présent ce jour là...

Ci-dessous un courrier du Commandant Brisbarre décrivant les événements de cette période……

« FFI, 27° Reg de Réserve, 5° Btn – 16° Cie ------ Fiche de Renseignement

Fait partie de la résistance depuis 1943 et ai organisé un service de renseignements dans beaucoup de villages environnant ma résidence.

Je me suis trouvé isolé complètement pendant la période pendant laquelle mon agent de liaison fut incarcéré ayant été arrêté.

Le 6 juin 1944 au moment du débarquement en Normandie, je me suis découvert publiquement et ai rejoint le rassemblement qui se faisait à la maison forestière du Coude (Forêt domaniale de LaChaume) ou se sont trouvés tant groupes anciens que nouveaux : Robert le Dur, Roger l’Homme, Recey sur Ource, Montigny sur Ource…

Quelques jours après la plupart de ceux arrivés étaient renvoyés chez eux, tandis que les coprs francs étaient seulement conservés et dispersés.

Tandis que le Lieutenant Vel prenait contact avec les FFI de l’Aube, j’essayais de prendre contact avec d’autres éléments de la Côte d’Or et me rendait à Aignay le Duc pour voir Monsieur Armatte.

A ce moment là ma situation était assez épineuse. M’étant dévoilé publiquement, j’étais à la merci d’une dénonciation, tandis que d’un autre côté je n’appartenais pas à un groupe régulièrement formé, ce qui m’obligea tout en continuant de m’occuper de la région où j’étais de tenir le maquis.

Enfin, mon agent de liaison libéré, je reprenais contact avec lui et je rejoignais pour le commander un groupe situé au nord du département, groupe Pothière, devenu par la suite groupe Tabou.

J’ai appris qu’un premier groupe dans la région avait été décimé dans une ferme par les allemands, et que par suite de la carence d’un organisateur, nommé Ramelet, ce groupe venait seulement d’être reformé avec de nouveaux éléments.

Je trouvai ce groupe à la ferme Vauvrac au milieu des bois ; je l’organisai militairement et l’amenai à la ferme Duhamel en même temps que je donnai des conseils à l’organisateur civil pour avoir des agents de renseignements dans tous les villages environnants.


Je n’ai ou par la suite qu’à me louer de cette organisation de renseignements car j’arrivai à connaître, dans la mesure possible, tout ce qui se passait depuis Montbard jusqu’à Chaumont, envoyaient tous les renseignements qui me parvenaient aux FFI de l’Aube, avec lesquelles j’avais organisé une liaison permanente, de nuit comme de jour, téléphonique par la gare Pethières . J’ai su par la suite confirmation que tous les renseignements envoyés par moi étaient parvenus au Grand Etat Major américain.

Etant donné la création relativement récente de ce groupe, je n’ai eu peu d’occasions d’opérer contre les allemands parce que leur circulation dans la région se faisait assez rare ; néanmoins nous avons eu à notre actif 5 allemands tués et un prisonnier, sans aucune perte par nous.

Ayant pu obtenir des FFI de l’Aube quelques effets et deux fusils mitrailleurs (car l’armement du groupe était précaire), je me disposais à opérer énergiquement contre les allemands quand les événements se sont précipités.

J’ai été avisé par les FFI de l’Aube que les américains descendaient sur Chatillon sur Seine, de prendre liaison avec eux.

Dans le Nord du département de la Côte d’Or qui ait pris contact avec les américains et je discutai avec le lieutenant commandant la section d’éclaireurs de chars, le soir même des conditions tactiques de la prise de Chatillon sur Seine.

Chatillon sur Seine fut libéré le 9 septembre 1944.

Ma nomination au grade de commandant fut faite par le colonel Claude Monot, le 9 septembre 1944. J’étais capitaine depuis septembre 1930.

Dijon, le 11 octobre 1944

Le COMMANDANT,… »

Le 9 septembre 1944 en Vidéo dans France Libre Actualités Châtillon Sur Seine

https://www.youtube.com/watch?v=ZidMCtQnFKg

Le Colonel Monot :

En août et septembre 1944, le Colonel Claude MONOT, âgé de 27 ans, commandait les FFI pour la région D (Bourgogne-Franche Comté), établit son PC à AIGNAY-LE-DUC (21). Après la libération de la région, il s'engagea pour continuer le combat.

Le 2 avril 1945, il fut tué à GRABEN en Allemagne.
Une plaque, rappelant ces faits, est apposée au mur de la mairie d'Aignay le duc.

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 08:35

Étrange découverte d’un cadavre à la Maléne en Lozère en 1847

Ci-dessous un acte de décè de Jean Antoine Flavier, le 21 février 1847….

************

« L’an mil huit cent quarante sept le vingt un février à six heures du soir par Devant nous Isidore arnal adjoint au maire remplissant les fonctions d’officier de l’etat civil de la commune de la Malène canton de saint Eminie département de la Lozère sont comparu jean Cartairande agé de trente un ans cultivateur, jean baptiste Monginoux agé de cinquante ans sans profession, pierre jean Fesandier agé de vingt huit ans journalier, pierre jean fages agé de trente quatre ans cultivateur et jean marie Chazolle agé de vingt sept ans garde-champêtre et forestier de la commune de de la Malène, tous domicilié au lieu et commune de la Malène,

Lesquels nous ont déclaré qu’à l’instant même ou venant de découvrir un cadavre dans le tarn au lieu apelé le pont de la barque, tout proche le moulin de jean françois monginoux de la Malène,

Etant rendu sur les lieu ou était le décédé, les témoins déclarants dit le reconnaitre et qui était jean antoine Flavie ragé de quarante cinq ans cultivateur du lieu d’auterives commune de saint Chely du Tarn canton de saint Eminie département de la Lozère, marié à marianne Causse agée de vingt ans, sans profession, domiciliée dans la maison de mon mari et…..avec le fils du défunt antoine Flavier et de angelique….domiciliés au même lieu.

Jean antoine avait disparu du pays…le trois janvier dernier….

Signé : Monginoux, Carteraide, Fesandie, Chazotte, Fages et Aranal Adjoint»

****************

Challenge de A à Z de juin 2014

E comme Etrange

....

Repost 0
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 13:20
D comme Déchelotte

DECHELOTTE Marie Louise dit Léonie, est née le 24 novembre 1866 à Voulaines les Templiers en Côte d’Or (voir AD21/2 717ART8P242 VOULAINES COTE D'OR), elle est décédée entre 1926 et 1931 à l'âge de 59 ans au moins. Elle est la fille légitime de DECHELOTTE Jean Baptiste (1831-1874) et de COUTURIER Marie (1836-> 1884).

Elle se marie le 19 octobre 1884 à Voulaines les Templiers - Côte d'Or à Noirot Lucien.

Ils ont eu un enfant NOIROT Marcel Emile

D comme Déchelotte

NOIROT Lucien-Eugène, Manouvrier, est né le 26 septembre 1855 à Voulaines les Templiers 21, est décédé après 1936 à l'âge de 80 ans au moins. Il est le fils légitime de NOIROT Antoine Pierre Paul (1823-1898) et de CHEVALLOT Jeanne-Léonine (1823-1883).

En 1886, Eugène a 30 ans, il est manouvrier et demeure à La Route du Village à Voulaines les Templiers 21 avec sa femme Marie Louise dit Léonie, âgée de 19 ans et Paul Noirot âgé de 63 ans son père.

En 1896et en 1906, Eugène est Bûcheron et demeure à la même adresse avec sa femme, Marcel 7 ans et Paul Noirot âgé de 72 ans.

En 1921, il demeure au 40 rue de la Route à Voulaines les Templiers 21, il est bûcheron chez Febre et son épouse Léonie.

En 1936, Il demeure avec son fils Marcel et Hermine Hutinel à la Route Départementale à Leuglay 21.

Le père de Léonie est DECHELOTTE Jean Baptiste, Bûcheron, est né le 1er mars 1831 à Essoires 21 , est décédé le 26 mai 1874 à l'âge de 43 ans à Chamesson 21 . Il est le fils légitime de DECHELOTTE Jean Baptiste (1804-1866) et de LAILLET Elisabeth (°1803).

Il se s’unit à Couturier Marie le14 juin 1859 à Essoires 21.

COUTURIER Marie est née le 8 septembre 1836 à Essoires 21 , est décédée après 1884 à l'âge de 47 ans au moins. Elle est la fille légitime de COUTURIER François (°1801) et de GULLIOT Anne.

Ils ont eu trois enfants :

• DECHELOTTE Paul Emile, né le 26 avril 1861 à Voulaines les Templiers 21. Il s'unit avec LEGRAND Rosalie Louise le 21 août 1903.

• DECHELOTTE Eugene, né en 1863 en Côte d'Or,

• DECHELOTTE Marie Louise.

Le père de Jean-Baptiste est DECHELOTTE Jean Baptiste, Bûcheron Cultivateur, est né le 16 avril 1804 à Minot 21, est décédé le 21 novembre 1866 à l'âge de 62 ans à Essoires 21. Il est le fils légitime de DECHELOTTE Nicolas (°1755) et de HANNEQUIN Marie.

Il s’unit le 2 février 1829 à Montmoyen 21 avec Elisabeth Laillet.

LAILLET Elisabeth est née le 13 octobre 1803 à Montmoyen 21. Elle est la fille légitime de LAILLET François et de LEJEUNE Claudine.

Les enfants de Jean et Elisabeth sont :

• DECHELOTTE Jean Baptiste,

• DECHELOTTE Jean, né le 9 décembre 1834 à Essoires 21. Il s'unit avec SALOMON Marie Marguerite Augustine le 19 avril 1858. Il a 7 enfants : Emile, Flavie, Julie, Berthe, Jean, Blanche et Nicolas.

Le père de Jean-Baptiste est DECHELOTTE Nicolas est né le 9 mai 1755 à Buxerolles 21, il est le fils légitime de DECHELOTTE Antoine et de FLORIEL (FLEURIET) Agathe.

Il s’unit avec HANNEQUIN Marie le 11 novembre 1793 à Lucey 21.

Les enfants de Nicolas et Marie sont :

• DECHELOTTE François, né en 1800

• DECHELOTTE Nicolas, né en 1801

• DECHELOTTE Jean Baptiste.

Le père de Nicolas est DECHELOTTE Antoine, Greffier en la Justice de Chambain en Côte d’Or. Il est le fils légitime de DECHELOTTE Sébastien et d'AMYOT Jeanne.

Il s’unit avec Floriel Agathe le 11 juin 1743 à Buxerolles 21. Elle est la fille légitime de FLORIEL (FLEURIET) François et de CLEMENT Françoise.

Ils ont eu quatre enfants :

• DECHELOTTE François, né le 3 avril 1744 à Buxerolles 21

• DECHELOTTE Françoise, née le 14 octobre 1747 à Buxerolles 21

• DECHELOTTE Roch, né le 13 mai 1751 à Buxerolles 21

• DECHELOTTE Nicolas.

Le père d’Antoine est DECHELOTTE Sébastien, Laboureur à Chambain 21. Il est le fils légitime de DECHELOTTE François (†1683) et de SIMONOT Barbe. Il s’unit avec AMYOT Jeanne le 15 juillet 1698.

Les enfants de Sébastien et Jeanne sont :

• DECHELOTTE Agathe, née le 6 juillet 1699 à Buxerolles 21 Elle s'unit avec CLEMENT Jean. Elle a un enfant : Marie.

• DECHELOTTE Antoine,

• DECHELOTTE Nicolas. Il s'unit avec GIRARDOT Marie le 13 juin 1743.

Le père de Sébastien est DECHELOTTE François, Forgeron à Chambain 21. Il est décédé le 12 avril 1683 à Buxerolles 21. Il s’unit avec SIMONOT Barbe.

Ils ont eu quatre enfants :

• DECHELOTTE Nicolas, né le 14 février 1679 à Buxerolles 21, décédé le 7 juin 1735 à Buxerolles 21

• DECHELOTTE Sebastien, qui précède.

• DECHELOTTE Jean. Il s'unit avec ROUSELET Reine le 21 avril 1693.

• DECHELOTTE Nicolas. Il s'unit avec MORTIER Marthe le 23 septembre 1698.

.....

Challenge de A à Z de juin 2014

Repost 0
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 09:08

Voici ci-dessous les cartes postales envoyées à Pignat Marie-Louise mon arrière-grand-mère de mon arrière-grand-père Brisbarre George, l’année de leur première année de mariage.

Un petit récapitulatif, Georges rencontre Marie-Louise à l’hôpital d’Aubenas, elle était infirmière et lui, il était en convalescence, il est militaire de carrière et il a été blessé lors de la bataille de Salomique en janvier 1917.

Ils se marient quatre mois plus tard le 10 mai 1917 à Aubenas Ardèche.

Il se rétabli de ses blessures, il repart en octobre de la même année dans les colonies laissant son épouse à Aubenas.

Ci-dessous quelques cartes postales entre le 06 octobre et le 12 novembre 1917, parmi tant d'autres envoyés à mon arrière-grand-mère.....

Challenge Généalogie de A à Z de Juin 2014........

C comme Cartes postales de 1917

..

C comme Cartes postales de 1917

...

C comme Cartes postales de 1917

...

C comme Cartes postales de 1917

...

C comme Cartes postales de 1917

...

Repost 0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 18:35
B comme Brunel

Ma grand-mère BRUNEL Henriette Paulette Victoria est née le 13 décembre 1921 à Aulas - Gard, est décédée le 24 août 1964 à l'âge de 42 ans d’un accident sur la route à Bagnols sur Céze (Gard). Elle est la fille légitime de BRUNEL Marius Odilon (1883-1933)et de FAIZANDIER Maria Louise Camillia (1889-1971).

B comme Brunel

Elle se marie le 31 juillet 1944 à Nîmes – Gard à Jean-Joseph VIDAL. Ils ont un enfant. Elle est veuve un an et deux mois plus tard.

En 1946, elle est veuve et domiciliée au 13 quai de le Fontaine avec son fils et sa profession est Concierge chez Salomon.

Pendant plusieurs années, elle est femme de ménage et après aide-soignante.

Elle rencontre au début des années 50, CHABERT Eugène, né le 4 sept 1932 à Saint Martin d’Hère en Isère et décédé le même jour d’Henriette le 24 août 1964 à Bagnols sur Cèze 30. Ils ont eu quatre enfants.

En 1964, ils sont domiciliés au Mas du Lauricet à Albaron (près de St Gilles et d'Arles).

B comme Brunel

Son père est BRUNEL Marius Odilon, maçon, est né le 03 janvier 1883 à Saint-Pierre-des-Tripiers au lieu des Truels (voir AD / 4E176ART8 ST PIERRE DES TRIPIERS LOZERE) en Lozère, est décédé le 2 mai 1933 à l'âge de 50 ans à Aulas - Gard. Il est le fils légitime de BRUNEL Justin (1852-1921) et de POUJOL Germaine Josephine (1859-1943).

Il demeure à Aulas (30) avant janvier 1913, et après nov 1913 au Vigan (30) et ensuite à Aulas Gard entre 1920 à 1933.

Il a été emprisonné (date environ entre 1925 et 1933) pour détournement de mineurs. La jeune fille a eu une enfant qui n’a survécu…….

B comme Brunel

Il épouse le 19 janvier 1913 à La Maléne en Lozère FAIZANDIER Maria Louise Camillia. Elle est née le 30 décembre 1889 à La Maléne Lozère (voir AD/4E088ART9P50 LA MALENE LOZERE), elle est décédée le 12 février 1971 à l'âge de 81 ans à Nîmes - Gard . Elle est la fille légitime de FAIZANDIER Jean-Baptiste Augustin (1858-> 1913)et de FAGES Marie Rosalie (1868-~ 1943). En 1971, elle demeure au 30 rue Papin à Nîmes (30).

B comme Brunel

Mariage de Marius Odilon Brunel et Marie-Camillia Faizandier devant l'église de La Malène en Lozère.

Ils ont eu sept enfants :

• BRUNEL Odette Paulette Germaine, née le 1er novembre 1913 à La Maléne (Lozère), décédée le 6 décembre 1993 à Nîmes - Gard. Elle s'unit avec BENEDETTO Valenziano Antonio Luigi le 22 juillet 1972.

• BRUNEL Justine Simone Suzanne, née le 18 mars 1915 à La Maléne (Lozère). Elle s'unit avec ROCHER Louis Félix.

• BRUNEL Louis Emmanuel Victorin François, né le 17 décembre 1917 à La Maléne (Lozère). Il s'unit avec JOURDAN Andréa Germaine le 24 août 1946.

• BRUNEL Geneviève Clémence Fernande, née le 29 janvier 1920 à Aulas - Gard, décédée le 21 août 2007 à Nîmes - Gard. Elle s'unit avec RUA Antoine le 6 juillet 1942.

• BRUNEL Henriette Paulette Victoria, ma grand-mère

• BRUNEL Georgette Gabrielle, née le 12 novembre 1924 à Aulas - Gard. Elle s'unit avec CADISLAS Marceau Léon.

• BRUNEL Eléonore Gilberte Julia dite la « Tante Gilberte », née le 21 novembre 1925 à Aulas - Gard, décédée le 2 novembre 2009 à Garons 30. Elle s'unit avec BATAILLE Marie-Georges.

B comme Brunel

Le père de Marius Odilon est BRUNEL Justin, il est Cultivateur, est né le 13 mai 1852 à St Pierre des Tripiers (voir AD / 4E176ART6 ST PIERRE DES TRIPIERS LOZERE), il est décédé le 18 mai 1921 à l'âge de 69 ans à St Pierre des Tripiers aux Truels en Lozère. Il est le fils légitime de BRUNEL Jacques (1804-1879) et de COSTECALDE Rosalie Julie (1828-1895).

B comme Brunel

Il se marie 21 novembre 1879 à St Pierre des Tripiers (voir : AD / 4E176ART8 ST PIERRES DES TRIPIERS LOZERE) à POUJOL Germaine Joséphine. Elle est née le 8 juin 1859 à St Pierre des Tripiers les Truels 48 (voir : AD/4E176ART6P93 ST PIERRE DES TRIPIERS LOZERE), elle est décédée en 1943 à l'âge de 83 ans. Elle est la fille légitime de POUJOL Pierre Jean (1818-1892 et de VERNHET Marie (1826-1892).

Ils ont eu 13 enfants :

• BRUNEL Louis Justin, né le 26 mai 1881 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, décédé le 8 avril 1947. Il s'unit avec SALVAN Victoria Joséphine le 27 août 1906. Il a un enfant : Lucien.

• BRUNEL Marius Odilon.

• BRUNEL Baptiste Alban Marie, né le 16 août 1884 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 13 septembre 1885 à St Pierre des Tripiers 48 à l’âge de 1 an.

• BRUNEL Marie Louise, née le 20 février 1886 à St Pierre des Tripiers 48. Elle s'unit avec MASSAL Paul le 20 juin 1916.

• BRUNEL Jules Jean, né le 17 octobre 1887 à St Pierre des Tripiers 48. Il s'unit avec ?? le 4 novembre 1926.

• BRUNEL Victorin Louis, né le 26 juin 1889 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Paul Eugene, né le 30 octobre 1890 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 11 février 1982 à Albi - Tarn - Midi-Pyrénées - FRANCE. Il s'unit avec SALVAN Anna Marie le 24 avril 1920. Il a 4 enfants.

• BRUNEL Marie Louise Zélie, née le 17 mai 1892 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 26 février 1978 à Vigan 30.

• BRUNEL Marie Clémence, née le 27 juin 1893 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 27 juin 1893 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Joseph Basile Arthemond, né le 27 juin 1893 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 4 juillet 1893 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Anaïs Maria, née le 9 juillet 1894 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Clémence Marie, née le 18 juillet 1896 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 28 décembre 1974 à Vigan 34. Elle s'unit avec COMBES Gabriel Louis Eugene le 16 avril 1921.

• BRUNEL Maria Léontine, née le 21 mai 1899 à St Pierre des Tripiers 48, décédée le 12 décembre 1981 à Mèze 34. Elle s'unit avec DEPANEL Joseph le 22 septembre 1920.

• BRUNEL Louis Gabriel Etienne, né le 21 janvier 1901 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 11 août 1984 à Marignane 13. Il s'unit avec GLANDIER Paulette Henriette Juliette Marie Rose le 11 avril 1926.

B comme Brunel

Photo de Paul Brunel, de son épouse et de ses enfants

B comme Brunel

Le père de Justin Brunel est BRUNEL Jacques, il est cultivateur, il est né le 23 février 1804 à Saint-Pierre-des-Tripiers - Lozère aux Truels (voir AD/4E176ART8 ST PIERRE DES TRIPIERS LOZERE). Il est décédé le 5 mai 1879 à l'âge de 75 ans à St Pierre des Tripiers 48. Il est le fils légitime de BRUNEL Jacques (1765-1842) et d'AIGOUI (ou Aigouy) Catherine (1764-1839),

Il s’unit le 25 novembre 1846 à St Pierre des Tripiers (voir AD / 4E176 ART5 ST PIERRE DES TRIPIERS 48), il avait 42 ans à COSTECALDE Rosalie Julie, elle avait 18 ans. Elle est née le 13 juin 1828 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, est décédée le 12 mai 1895 à l'âge de 66 ans à Saint-Pierre-des-Tripiers - Lozère aux Truels. Elle est la fille légitime de COSTECALDE Marcelin (1788-1858) et de GAL Julie (1798-1878)

Ils ont eu huit enfants :

• BRUNEL Rosalie Mathilde, née le 12 décembre 1847 à St Pierre des Tripiers. Elle s'unit avec SAUMADE Justin le 4 juin 1866.

• BRUNEL Louis Jules, né le 25 octobre 1849 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, décédé le 20 août 1866 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Justin.

• BRUNEL Odilon Barthelemy Antoine, né le 12 octobre 1855 à St Pierre des Tripiers 48, décédé le 17 février 1880 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Louis Marius, né le 15 février 1859 à St Pierre des, décédé le 29 décembre 1872 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Marie Louise, née le 6 décembre 1862, décédée le 24 avril 1878 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Léon, né le 20 décembre 1864 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Marie Augustine Léonie, née le 12 avril 1866 à St Pierre des Tripiers 48. Elle s'unit avec MEJEAN Alban le 28 mai 1884.

Le père de Jacques est BRUNEL Jacques est né vers 1765 , il est décédé le 3 février 1842 à l'âge de 77 ans à Saint-Pierre-des-Tripiers (48150) en Lozère - Les Truels . en 1785, il est domestique de l’Abbé Arnal à la paroisse de Saint Pierre des Tripiers.

Il s’unit avant 1787 à AIGOUI Catherine. Elle est née vers 1764, est décédée le 23 mai 1839 à l'âge de 75 ans à St Pierre des Tripiers (48) .

Ils ont sept enfants :

• BRUNEL Marianne, née le 20 décembre 1787 à St Pierre des Tripiers les Truels 48, décédée le 27 février 1788 à St Pierre des Tripiers 48.

• BRUNEL Marie, née en 1791 à Saint-Pierre-des-Tripiers Lozère . Elle s'unit avec SALGUER Jean Baptiste le 2 juin 1819.

• BRUNEL Marie Anne, née le 22 septembre 1801 à St Pierre des Tripiers 48. Elle s'unit avec CARRIERE Jean le 18 novembre 1825.

• BRUNEL Rose, née le 26 septembre 1803 à Saint-Pierre-des-Tripiers Lozère .

• BRUNEL Jacques.

• BRUNEL Catherine, née le 18 septembre 1805 à St Pierre des Tripiers

• BRUNEL Victoire, née le 18 mars 1808 à Saint-Pierre-des-Tripiers.

....

Repost 0

Bienvenue

  • : Le blog de karineandco.over-blog.fr
  • Le blog de karineandco.over-blog.fr
  • : Généalogie, cartes postales anciennes, dessins....
  • Contact

Bienvenue

Vous trouverez des informations sur mes Ancêtres Cévenols et Bourguignons,  mes dessins , mes photos et des cartes postales anciennes....