Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 14:36

VIDAL Urbain Louis Augustin

Vidal Urbain 1880-1931

Est né le 01 décembre 1880 aux Alpiers hameau de la commune de Cubière s canton du Bleymard en Lozère.

 

Est issus d’une famille d’agriculteur Lozérienne, de Vidal Antoine, Cultivateur (né le 27.10.1845 aux  Alpiers commune de  Cubières en Lozère et décédé le 22.10.1896 à l’âge de 50 ans aux Alpiers) et de Baret Marie Jeanne Joséphine (née le 25.2.1852 à Saint Julien du Tournel en Lozère et décédée le  13.2.1939 à l’âge de 86 ans à St Julien du Tournel (48)).

 

 

Vidal Urbain 1880-1931

Son signalement était cheveux et sourcils noirs, des yeux bruns, un front bombé, le nez droit, la bouche grande, le menton rond et le visage ovale et il  mesurait 1 m 74.

 

A 20 ans, Il intégrera l’armée active en 1900 (n°1270), le conseil de révision décidera de le mettre  en service  auxiliaire pour motif de varices noueuses. 

Classe 1900,  Cotes : R 8176 , registre matricule, AD48

Classe 1900, Cotes : R 8176 , registre matricule, AD48

Il résidait en 1903 Le puy Pensionnat Notre Dame de France (Pensionnat /Etablissement Lasallienne des Frères des Ecoles Chrétiennes de 1854-1990)

En 1905, il résidait au 47 rue Roussy à Nîmes Gard.

Le 13 janvier 1911 à Cheylard  L’Evêque en Lozère, il épouse Marie-Valérie Assénat, née le  23 mai 1882 au Cheylard hameau de Chaudeyrac en Lozère, fille de Jean-Joseph Assénat et de Astier Marie-Philomène.

En 1914, il demeure au  1 Rue de Meynier de Salinelles à Nîmes avec son épouse Marie-Valérie Assénat.

Le 31 août 1914, marie-Valérie accouche d’une fille appelée Madeleine.

Le 3/11/1914, il sera rappelé à l’activité par mobilisation générale pour campagne contre l’Allemagne, il arrivera le 23 juin 1915, au 13éme d’Artillerie au service auto le 29/8/1915 et au 14éme escadron du Train le 16/5/1917 qui se terminera le 26 février 1919.

Le 15 mai 1918, Marie-Valérie accouche d’un garçon appelé Jean-Joseph.

Le 1/9/1921 il sera affecté dans la réserve au 13éme Bataillon d’Artillerie et 14éme escadron du Train, 16éme Escadron du Train des Equipages Militaire Auto et au 15éme Escadron du Train.

En 1923, il demeure au 1 Rue de Meynier de Salinelles à Nîmes Gard.

Il sera classé dans la position dite « sans affectation » le 19/10/1926.

Le 15/1/1927, il sera maintenu dans le service armé par la commission de Réforme de Nîmes.

Le 7/8/1929 pour séquelles de bronchite avec emphysèmes, il sera réintégré dans son foyer.

Il décède le 11 février 1931 à Nîmes à l’âge de 50 ans.

Il sera établie un document d’acceptation de Tuteur établie le 9 mars 1931 (extrait des minutes du Greffier du Tribunal Civil de Nîmes pour deux enfants mineurs Jean Joseph et Madeleine et de la veuve M Valérie Assénat, était présent au conseil de famille Etienne Guérin, cousin germain par alliance et Robert Boucher et Fabre Paul (amis de la Famille) (doc familial).

 

 

 

Urbain Augustin Louis Vidal (1880-1931), sosa 8

Sources : Ad48, docs familials

 

Catégories/un ancêtre-une vie

 

K Vidal

Partager cet article

Repost 0
Published by Karineandco - dans un ancêtre-une vie
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

  • : Le blog de karineandco.over-blog.fr
  • Le blog de karineandco.over-blog.fr
  • : Généalogie, cartes postales anciennes, dessins....
  • Contact

Bienvenue

Vous trouverez des informations sur mes Ancêtres Cévenols et Bourguignons,  mes dessins , mes photos et des cartes postales anciennes....